15 novembre 2016

Mikhaïl Iourievitch Lermontov / Михаил Юрьевич Лермонтов (1814 – 1841) : La voile / Парус

  La voile   La voile blanche solitaire Sur le brouillard bleuté des flots ! Que cherche-t-elle au loin des terres, Que laisse-t-elle dans son dos ?   La vague écume, la tempête Gronde, la nuit oscille et geint… De quel bonheur est-elle en quête Ou quel bonheur fuit-elle enfin ?   L’azur de l’eau qui étincelle, L’or du soleil boit ses reflets… Et c’est l’orage qu’elle appelle Rebelle, pour trouver la paix ! 1832   Traduit du russe par André Markowicz In, « Le... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 novembre 2016

Jean Malrieu (1915 - 1976) : Nuit d’herbe

  Nuit d’herbe   Nuit d’herbe, nuit mise à nu, nuit d’ignorance, nuit de refus, Je gémis. La barque à l’ancre se soulève. Le dernier flot de la      marée accourt. Ne crains rien des douleurs de l’amour. Les oiseaux dorment.      Le vent ne sait où se poser. Il se repose. Et sans maître habité par la nuit, je suis aussi ce bateau-fou. Beau temps, n’est-ce pas, timonier ?   Beau temps de minuit, beau temps de l’amour. Les câbles et cabestans grincent. C’est... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 novembre 2016

Raoul Hausman (1886 - 1971) : Fleur bleue

      Fleur bleue (4 juin 1966)   Le poète se doit de dormir et de rêvasser dans une tour d’ivoire. Réfléchissez, combien de dents d’éléphants sont nécessaires pour bâtir une telle bâtisse. Pour être bien installé, il en faut quelques dix milles.   Le poète a besoin de s’allonger, de bien se soigner, car il ne doit jamais rien manger, il doit avoir constamment faim, autrement sa fantaisie ne fonctionne point.   Alors, toujours allongé au premier étage, le rez-de-chaussée serait trop... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 02:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 novembre 2016

Jules Supervielle (1884 – 160) : Le forçat

  Le Forçat   Le Forçat Je ne vois plus le jour Qu’au travers de ma nuit, C’est un petit bruit sourd Dans un autre pays. C’est un petit bossu Allant sur une route, On ne sait où il va Avec ses jambes nues. Ne l’interroge pas, Il ignore ta langue Et puis il est trop loin, On n’entend plus ses pas.   Parfois, quand je m’endors, La pointe d’un épi Déserte mon enfance Pour me trouver ici. Epi grave et pointu  Epi que me veux-tu ? Je suis un prisonnier Qui ne sait rien des champs, Mes... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 novembre 2016

Georges Henein (1914 – 1973) : Le grand schisme

  Le grand schisme     Attention aux trésors que nul ne réclame à l'écolier patient et taciturne oublié depuis toujours dans un coin sombre à l'écolier qui brusque les rêves qui adoucit la vie qui forge une femme comme on grée un navire qui voit au-delà du mur de clôture au-delà des monts au-delà des mers qui serait déjà au bout du monde si nous n'étions là pour lui parler de reflux Attention à cette frange de folie pure au front d'une châtelaine et au froid des colonnes en marge de ses tempes et à... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 novembre 2016

Marcellin Pleynet (1933 - ) : « Ici où respire encore l’angoisse… »

  Ici le monde se connaît et le fleuve de feu dont nous sommes la source ne tarit jamais   Ici sur cette terre brûlée dans la nuit de la nuit habitant de l’unique   Ici où respire encore l’angoisse de marcher sans bouger sur le brasier des ombres   Ici où je te prends à ta parole toi qui n’est plus qu’absence et feu ô mourant   Ici ce lieu où tendent les rivières froides de l’aurore où la lumière se consume et s’éteint dans les chantiers de la mémoire et de la mort   (La tentation... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 novembre 2016

Michel Deguy (1930 - ) : Le golfe

  Le Golfe   Le long été commence où croît et décroît l’ambition Je vis au niveau des éruptions stridentes des sauterelles Et parmi les insectes de papier que disperse le vent Il y a du seigle sur les genoux de l’écrivain et dans son dos      pleuvent les blés L’oreille appliquée à la terre entend son sang Il est le désoeuvré   La roue du paysage tourne sous le triomphe du soleil Les raies blanches du ciel convergent au-delà de la terre Les îles s’effilochent, la marée décèle des... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2016

Taigi Tan/ 炭太祇 (たんたいぎ) (1709 -1771) : « La longue journée… »

  La longue journée - mes yeux se sont usés à contempler la mer   Traduit du japonais par Roger Munier In, « Haïkus des quatre saisons » Le Seuil éditeur, 2010   長き日や 目のつかれたる 海の上   nagaki hiya me no tsukaretaru umi no ue
Posté par bernard22 à 00:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 novembre 2016

Pierre Oster (1933 -) : Les Morts

  Les Morts   … Au faîte de pommiers que les bouquets du gui parsèment, Une dernière étoile allumera des reflets sur les parois du matin, Me condamne à fouler l’herbe infertile en  inter- rogeant les mares. Un astre, et qui vers nous descend, que nous révérons, vénérons, L’étoile du Berger… des vergers… Vénus aux pentes sombres Touche, en deçà du soleil, des pommiers sur- chargés de gui ! Les branches craquent, proche des haies, s’entrecroisent, s’entrelacent. J’entends, dans la conque des mois, surgir... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2016

Renée Vivien (1877 – 1909) : Devant l’été

  Devant l’été   Voici l’été… Les jours sont trop longs, mon amie, L’ombre tarde…On attend l’heure du grand repos, Des lys plus odorants, de la cloche endormie De la grande fraîcheur des feuilles et des eaux   Je m’attriste de la clarté qui se prolonge Mon cœur est l’ennemi des midis éclatants, Et malgré que les jours soient beaux comme un beau songe, Cette heure qui me plaît je l’attends trop longtemps.   Je le sais, le beau jour dore ta chevelure Large et blonde et qui se réjouit du soleil, Mais... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :