26 juillet 2019

Félix de Azúa (1944 -) : Villancico d’introduction

  Villancico d’introduction   Suivez petits castors le chemin de la maison la queue plate le nez en l’air branches et vers de terre boueux le palais le nez bien haut les ongles les dents et les trous dans la rivière gelée nids de castors le nez en l’air les pierres la boue pour ce palais la maison très haute avec plein de castors les ongles les dents le nez gelé remplis de vers de terre venez à la maison accueillons ongles et le nez la queue pleine de castors le nez à plat le palais en l’air avec ongles avec... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 juillet 2019

Anne Bihan (1955 -) : Amer III

  Amer III   ... Tu dis elle lui la mer et que pour écrire tu l’as traversée d’un bord à l’autre du monde, franchi cap tropiques et cherché les mots à genoux sur la chaussée des pauvres ; tu dis personne ne revient partir comme rester, mais apprends à te tenir entre à jamais debout sur les fissures les gouffres, femme entre à jamais, et seul compte à la toute fin l’enlacement des mondes...     Variation 1   ... tu ne crois plus tout à fait qu’écrire comme traverser la mer les murs la mort ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 juillet 2019

Jean-Pierre Claris de Florian (1755 – 1794) : La guenon, le singe et la noix

  La guenon, le singe et la noix     Une jeune guenon cueillit Une noix dans sa coque verte ; Elle y porte la dent, fait la grimace... ah ! certes, Dit-elle, ma mère mentit Quand elle m'assura que les noix étaient bonnes. Puis, croyez aux discours de ces vieilles personnes Qui trompent la jeunesse ! Au diable soit le fruit ! Elle jette la noix. Un singe la ramasse, Vite entre deux cailloux la casse, L'épluche, la mange, et lui dit : Votre mère eut raison, ma mie : Les noix ont fort bon goût, mais il... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
23 juillet 2019

Jehan Rictus (1867-1933) : Notre dab qu’on dit aux cieux

  XVI   Notre dab qu’on dit aux cieux,   (C’est y qu’on n’pourrait pas s’entendre !)   Notre daron qui êt’s si loin Si aveug’, si sourd et si vieux, (C’est y qu’on n’pourrait pas s’entendre !)   Que Notre effort soit sanctifié, Que Notre Règne arrive À Nous les Pauvr’s d’pis si longtemps,   (C’est y qu’on n’pourrait pas s’entendre !)   Su’ la Terre où nous souffrons Où l’on nous a crucifiés Ben pus longtemps que vot’ pauv’ fieu Qu’a d’jà voulu nous... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juillet 2019

Jean Sioui (1948 -) : « Mon père cachait en lui... »

  Mon père cachait en lui l’indien sauvage   Longtemps il a marché hors sentier   Dans sa chair de vieux après des années de nuits blanches il a repris ses rides d’homme des bois   Mon père a sorti de lui ses jours de chasse ses longues nuits en cabane le sourire des enfants qui mâchaient la gomme des sapins   Mon père s’est endormi en rêvant qu’il n’avait pas triché   Revue « Hopala, N° 43, septembre - novembre 2013 » 29000 Quimper, 2013  
Posté par bernard22 à 13:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 juillet 2019

Olivier Deschizeaux (1970 -) : Je me suis vu (II)

  Je me suis vu   II   Je me suis vu alourdissant l’ombre dans la nuit transfigurée jetant mon ancre à l’œil mort des fougères homme de rien dans la disgrâce et le chemin des figures brisées tournesols à l’orée des folies et traumas tournesols feignant la vie d’un geste d’éventail   je me suis vu fils des petites âmes sur la liste rouge ô le rythme des reines sur mes reins de faïence et le temps qui s’efface comme le printemps de ma mémoire ronde l’heure tourne autour des banquets je ne fus qu’un... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 juillet 2019

Jany Cotteron (1944 -) : N’importe où

  N’importe où   N’importe où     Elle écrit   Sur les feuilles qui murmurent dans le vent elle écrit à la sève des arbres le chant des oiseaux   Elle écrit des lettres avec le plein des rochers et le délié des hautes herbes   Elle écrit à l’encre des nuages en blanc et noir   Elle écrit des mots de plumes et de fleurs des mots qui rient     qui parlent d’amour des mots d’enfance des mots de tous les jours   Puis elle signe d’une main... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 02:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 juillet 2019

Léopold Sédar Senghor (1906 – 2011) : Nuit de Sine

  Nuit de Sine   Femme, pose sur mon front tes mains balsamiques, tes mains douces plus que      fourrure. Là-haut les palmes balancées qui bruissent dans la haute brise nocturne À peine. Pas même la chanson de nourrice. Qu’il nous berce, le silence rythmé. Écoutons son chant, écoutons battre notre sang sombre, écoutons Battre le pouls profond de l’Afrique dans la brume des villages perdus.     Voici que décline la lune lasse vers son lit de mer étale Voici que s’assoupissent... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 juillet 2019

Jacques Prévert (1900 – 1977) : La grasse matinée

  La grasse matinée   Il est terrible le petit bruit de l’œuf dur cassé sur un comptoir d'étain il est terrible ce bruit quand il remue dans la mémoire de l'homme qui a faim elle est terrible aussi la tête de l'homme la tête de l'homme qui a faim quand il se regarde à six heures du matin dans la glace du grand magasin une tête couleur de poussière ce n'est pas sa tête pourtant qu'il regarde dans la vitrine de chez Potin il s'en fout de sa tête l'homme il n'y pense pas il songe il imagine une autre tête ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 juillet 2019

Matsuo Bashō (1644 - 1694) / 芭蕉 松尾 : « Des tréfonds de la pivoine... »

  Des tréfonds de la pivoine Comme elle tarde l’abeille A s’extirper   botanshibe fukaki wakeizuru hachi no nagori kana   Adapté du japonais par André Vandevenne in, « Bashô : Haïkus et notes de voyage /Nozarashi kikô » Synchronique Editions, 92240 L’Hay-les-Roses, 2016 Du même auteur : « Départ du printemps… » / 行春や鳥啼魚の目は泪 11/08/2014)   « Elles vont mourir… » (16/07/2016) « Usé par le temps… » (23/07/2017) « Puissé-je à la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :