01 octobre 2019

Vicente Huidobro (1893 – 1948) : Chemin inutile

  Chemin inutile   Couper le soupir de l’infini jailli de notre cœur Couper le soir aux grand seins désolés La peur des lèvres avant que ne monte le chant La peur de la montagne devant la lune Et du temps en ma tête devant le temps vide   Je foule mon chant désespéré Cherchant le coin secret de moi-même Sans crainte de tomber sur mes montagnes Sans crainte de la tempête qui se prépare en mes yeux Je parcours mon navire Je piétine ce squelette sans retour et sans tristesse Je marche je marche Menacé par... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 septembre 2019

Kakinomoto No Hitomaro / 柿本 人麻呂 (662 – 710) : L’océan du ciel

  L’océan du ciel                       Sur l’océan du ciel Les nuages en vain se dressent            Et la lune, frêle esquif,      A travers la forêt d’étoiles Fait rame, sombre, et disparaît.   Traduit du japonais par Michel Revon in, « Anthologie de la littérature japonaise des origines au XXème siècle » Editions Delagrave,1910 Du... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 septembre 2019

Léon - Gontran Damas (1912 – 1978) : En file indienne

  En file indienne   Et les sabots des bêtes de somme qui martèlent eu Europe l’aube indécise encore me rappellent l’abnégation étrange des trays (1) matineux repus qui rythment aux Antilles les hanches des porteuses en file indienne   Et l’abnégation étrange des trays matineux repus qui rythment aux Antilles les hanches des porteuses en file indienne me rappelle les sabots des bêtes de somme qui martèlent en Europe l’aube indécise encore.   (1) tray : plateau en bois que les marchandes... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2019

Stéphane Mallarmé (1842 – 1898) : « À la nue accablante tu... »

  À la nue accablante tu Basse de basalte et de laves À même les échos esclaves Par une trompe sans vertu   Quel sépulcral naufrage (tu Le sais, écume, mais y baves) Suprême une entre les épaves Abolit le mât dévêtu   Ou cela que furibond faute De quelque perdition haute Tout l’abîme vain éployé   Dans le si blanc cheveu qui traîne Avarement aura noyé Le flanc enfant d’une sirène     Du même auteur :  Le vierge, le vivace et le bel aujourd'hui… » (11/06/2014) Brise... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
27 septembre 2019

Richard Brautigan (1935 – 1984) : Trou d’étoile / Star hole

  Trou d’étoile   Je m’assois ici au bord parfait d’une étoile,   et regarde la lumière s’écouler vers      moi.   La lumière passe à travers un petit trou dans le ciel.   Je ne suis pas très heureux mais je peux voir comment sont les choses      au loin.   Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Thierry Beauchamp, Frédéric Lasaygues et Nicolas Richard in, Richard Brautigan : « Il pleut en amour suivi  de Journal... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2019

Ossip Emilievitch Mandelstam / О́сип Эми́льевич (1892 – 1938) : « Pour la gloire à venir ... » / « За гремучую доблесть грядущих

  Pour la gloire à venir, la gloire héréditaire,           La haute lignée des humains, J’aurai perdu ma coupe à la table des pères,           La gaieté, l’honneur, tout enfin ...   Le siècle, loup-cervier, bondit sur mes épaules ... Ô siècle, je ne suis point loup et je t’en prie, Comme on fourre un bonnet dans une manche molle, Mets-moi sous ta pelisse au chaud en Sibérie.   Cache à mes yeux la boue aux lâchetés... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2019

Vlada Urosevic / Влада Урошевиќ (1934 -) : « Enferme cet été... »

  Enferme cet été dans une boîte de paille dans une tour de sable une étreinte de vent dans le calice d’un pavot Enferme-le sans forcer enferme-le pour qu’il puisse de nouveau apparaître un jour où tu seras seul un jour d’hiver Apparaître comme un parfum comme un nom oublié comme un signe salutaire   Adaptation du macédonien par Eugène Guillevic et Lucie Albertini in, « 101 nouveaux poèmes dans le métro » Le Temps des Cerises, éditeurs, 93 500 Pantin,1999   Du même auteur : Dei... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 septembre 2019

Thadée Peiper (? – 19 ?) : Les yeux au-dessus de la ville

  LES YEUX AU-DESSUS DE LA VILLE   Imaginer un nid                               dans le sommet de la cheminée d’une usine ... J’y habite avec mes yeux J’y vis comme dans la tour d’une cathédrale ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2019

Masaoka Shiki / 正岡 子規 (1867 – 1902) : « Au Bouddha... »

  Au Bouddha je montre mes fesses – la lune est fraîche !   Traduit du japonais par Corinne Atlan et Zéno Bianu In, « Haiku. Anthologie du poème court japonais » Editions Gallimard (Poésie), 2002   Du même auteur : « Des îles... » (23/09/2018)
Posté par bernard22 à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2019

Déwé Gorodey (1949 -) : Nuits nues

  Nuits nues à toi, ma sœur kanake                                 Nuits nues                               Ombres sans lune ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :