10 décembre 2019

Renée Vivien (1877 – 1909) : Vers le nord

  Vers le nord   Les mouettes s’en vont vers la mer, vers le nord, Affermissant leur vol pour la lutte et l’effort, L’air du large frissonne et souffle dans leurs ailes...   Les mouettes s’en vont vers la mer, vers le nord...   L’air du large frissonne et souffle dans leurs ailes, Elles vont vers le nord aux neiges solennelles, L’ondoyant infini ruisselle sous leurs yeux... Elles vont vers le nord aux neiges solennelles...   Elles vont vers le rêve et le charme des cieux Délicats et changeant... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 novembre 2016

Renée Vivien (1877 – 1909) : Devant l’été

  Devant l’été   Voici l’été… Les jours sont trop longs, mon amie, L’ombre tarde…On attend l’heure du grand repos, Des lys plus odorants, de la cloche endormie De la grande fraîcheur des feuilles et des eaux   Je m’attriste de la clarté qui se prolonge Mon cœur est l’ennemi des midis éclatants, Et malgré que les jours soient beaux comme un beau songe, Cette heure qui me plaît je l’attends trop longtemps.   Je le sais, le beau jour dore ta chevelure Large et blonde et qui se réjouit du soleil, Mais... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2016

Arthur Cravan (1887 – 1918) : Hie!

Hie !  Quelle âme se disputera mon corps ? J'entends la musique : Serai-je entrainé ? J'aime tellement la danse Et les folies physiques Que je sens avec évidence Que si j'avais été jeune fille, J'eusse mal tourné. Mais, depuis que me voilà plongé Dans la lecture de cet illustré, Je jurerai n'avoir vu de ma vie D'aussi féeriques photographies : L'océan paresseux berçant les cheminées, Je vois dans le port, sur le pont des vapeurs, Parmi des marchandises indéterminées, Les matelots se mêler aux... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2015

Renée Vivien (1877 – 1909) : Nocturne

  Nocturne    J’adore la langueur de ta lèvre charnelle Où persiste le pli des baisers d’autrefois.                          Ta démarche ensorcelle, Et la perversité calme de ta prunelle A pris au ciel du nord ses bleus traîtres et froids.   Tes cheveux, répandus ainsi qu’une fumée, Clairement vaporeux, presque immatériels, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2015

Arthur Cravan (1887 – 1918) : Sifflet

  Sifflet                Le rythme de l’océan berce les transatlantiques, Et dans l’air où les gaz dansent tels des toupies, Tandis que siffle le rapide héroïque qui arrive au Havre, S’avancent comme des ours, les matelots athlétiques. New York ! New York ! Je voudrais t’habiter ! J’y vois la science qui se marie A l’industrie, Dans une audacieuse modernité. Et dans les palais, Des globes, Eblouissants à la rétine, Par leurs... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2014

Renée Vivien (1877 – 1909) : Victoire

Victoire   Donne-moi tes baisers amers comme des larmes, Le soir, quand les oiseaux s’attardent dans leurs vols. Nos longs accouplements sans amour ont les charmes Des rapines, l’attrait farouche des viols.   Tes yeux ont reflété la splendeur de l’orage… Exhale ton mépris jusqu’en ta pâmoison, O très chère ! – Ouvre-moi tes lèvres avec rage : J’en boirai lentement le fiel et le poison.   J’ai l’émoi du pilleur devant un butin rare, Pendant la nuit de fièvre ou ton regard pâlit… L’âme des... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2014

Arthur Cravan (1887 – 1918) : Des paroles

Des Paroles        La vie n’est pas du tout ce que vous pouvez croire Un ouvrage très simple où tout a son histoire.      Elle est bien plus que sa mêlée et tout s’y voit Et le mal et le bien sujets des mêmes lois.      Chaque heure a sa couleur qui pour jamais s’efface Sans plus que cet oiseau laisser d’elle une trace Le souvenir en vain voudrait de ses couleurs Réunir en un bouquet les diverses odeurs Le souvenir ne peut que remuer les cendres Lorsque dans... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :