03 juillet 2015

Hubert Juin (1926 - 1987 ) : L’Aube brève

  L’Aube brève    Ils passaient au-delà de la ligne des eaux si loin que l’horizon courbe perdait le sens se retournait se détournait se couvrait de corail plongeait dans la profondeur opaque se dissimulait aux regards Nous devenions multiples chacun un océan une épopée la guerre insidieuse du sang porté aux tempes par les    servantes attentives Cependant nous vivions hors de vue dans l’oubli feuillu, à la chair tendre   Venaient les libations des fêtes impériales les défilés entre les rocs... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 juillet 2015

Gaspard Hons (1937 - ) : « celui qui aime… »

  celui qui aime volets clos pierre du pays ce langage que ceux-là ne parlent pas – ne parlent jamais ils disent volets pierres pays, en murmurant mais se comprennent – comprennent abeille cendre gel vol d’oiseaux cloche du soir du labeur cloche brisée le petit garçon est mort, le vieux s’en va la vie : continue le champ attend   celui qui aime parle à voix basse : ciel gris nuit de veille fuite grive lièvre et fougère cachent celui et forêt et rivière. Ils se comprennent celui est roi en terre... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 juin 2015

Maurice Maeterlinck (1862-1949) : « Et s’il revenait un jour… »

  S’il revenait un jour        Que faut-il lui dire ? – Dites-lui qu’on l’attendit        Jusqu’à s’en mourir... Et s’il m’interroge encore        Sans me reconnaître ? – Parlez-lui comme une sœur,        Il souffre peut-être... Et s’il demande où vous êtes        Que faut-il répondre ? – Donnez-lui mon anneau d’or ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 avril 2015

Yves Namur (1952 -) : « La nuit, certains quittent leur lit… »

               La nuit, certains quittent leur lit et l’on se dit simplement qu’ils sont somnambules et que cela passera peut-être avec le temps, que l’âge arrangera tout çà.      D’autres se lèvent aussi, mais on ne sait pas trop vers où ils marchent et ils ne semblent jamais regagner leur lit. On se dit alors que ceux-là vont marcher jusqu’au bord du visible, jusqu’au bord inespéré du visible.   Dieu ou quelque chose comme ça Editions Lettres vives, 2008
Posté par bernard22 à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2015

Marcel Moreau (1933 - 2019) ) : « Femme, soeur, amie… »

      Femme, soeur, amie, J’ai tourné autour de ton ventre plus de fois que je n’ai couru les bals. Femme, soeur, amie, amante, J’ai contemplé ton ventre plus souvent que les arts d’ici-bas, que les constellations là-haut. Femme, soeur, amie, amante, prêtresse, j‘ai écouté ton ventre avec tant de croyance que ne m’en restait plus pour la croyance en l’homme. Femme, soeur, amie, amante, prêtresse, pécheresse, j’ai appris de ton ventre plus que ne m’enseignèrent les livres. Femme, soeur, amie, amante,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2015

William Cliff (1940 - ) : Fellations

Fellations   On a le temps oui tout le temps de préparer du thé exactement comme le thé que t’as voulu son goût puisque dehors depuis trois jours de l’eau de l’eau de l’eau ne t’en fais pas je jetterai ce thé on a le temps c’est le wikend feux rouges auto l’amour et l’aventure à quatre murs et toit contre la pluie à toi et moi   D’ailleurs on a du luxe ici et pas une goutte d’eau ne perce le plafond et il fait chaud on a du Brahms du thé sucré toute cette soirée on a le temps on a le temps je te ferai ton lit... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

27 décembre 2014

Norge (1898 – 1990) : C’est un pays

C’est un pays I C’est un pays de  montagne, mettez vos pas dans  mes pas, mes chers amis,  soyez purs soyez fin comme la neige - on entend siffler déjà l’ombre d’un hiver futur : C’est bien plus haut qu’on ne pense, Vous n’êtes pas seuls,  suivez. suivez- moi ; où êtes- vous ? (Ils tombaient sur les genoux) C’est bien plus qu’on ne pense, (Pourquoi n’avancent-ils plus ?)  C’est un pays de silence. Celui qui parle est perdu.   C'est un pays, Éditions Sagesse, 1936 ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2014

Jean – Pierre Verheggen (1942 - ) : Monsieur Panurge

    Monsieur Panurge   Pourtant ça pas n’urge ! ça pas n’urge ! Rien ne presse ! Y compris dans le monde scientifique où – c’est d’un triste ! – çà panique de moins en moins lubrique ! Tous les moutons de la Révolution génétique vous le diront ! Le bélier reproducteur n’a-t-il pas vu ses boules réduites au rang de simple boulier compteur et l’agneau se retirer de l’agnelle au profit de la gnôle du vétérinaire qui le fait ressembler trait pour... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 octobre 2014

Werner Lambersy (1941 - 2021) : « Le chant s’était tu… »

  Le chant s’était tu Ou quelque chose dans le chant On ne sait pas Quelque chose Qui n’avait plus sa place Et faisait du silence Une paupière sur une absence d’œil   C’était sans importance Pour le commerce ou les rapports De forces C’était sans importance Dites-vous bien qu’on pouvait S’en passer : la parole sans miracle Avait encore de beaux jours   Sauf chez quelques-uns peut-être Pour qui les mots Restaient insupportablement vides Et l’âme La partie la plus fine du corps Comme un... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2014

Jean – Claude Pirotte (1939 – 2014) : « Je ne vais pas bien loin… »

Je ne vais pas bien loin je retourne à mes ombres que les miroirs du Nord blessent et défigurent nous avons éprouvé la menace des rues nous nous sommes tapis au bas des encoignures mais nous n’avons pas dit le mot qu’il fallait taire nous ignorons à quel miracle nous devons cette grâce de survivre soudain venue quelle honte nous empêchait quelle pudeur nous le savons mais nous refusons d’avouer qu’en nous s’obstine le bonheur à creuser comme l’ergate forgeron l’énigme de l’aubier.   La Boîte à musique, Editions La... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :