10 janvier 2023

Henry Bauchau (1913 – 2012) : La maison du temps

    La maison du temps   LES MATIERES Le temps vous a donné sa plus jeune pensée, matières ingénues du cœur où je suis né, où je mêle à vos murs par tant de cheminées ces grands instincts de feu, ce songe de fumée ma vie et son bois vert, somnambule des toits. Je fus le naufragé du temps dans les greniers où le vent poursuivait la querelle des rois. Je vivais dans vos bras sans comprendre, matières, vos silences des yeux, vos présences de pierre ni les voûtes que font vos légères poussées. J’aurais... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 janvier 2023

Guy Goffette (1947 -) : Lettre à mon père

Portrait de Guy  Goffette (encre et pierre noire) par T. R. (Flora), revue "Hauteurs", mars 2004    Lettre à mon père   Un jour mon père quand je serai grand je t’engendrerai et je t’ouvrirai des ailes, une mémoire habitable avec tous les secrets de l’amour           et comment vivre de nous   je te donnerai la combinaison du coffre et le chiffre de la mer que tu n’as jamais traversée. Je te donnerai la barbe du bon Dieu et un grand ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 novembre 2022

Jean Lemaire de Belges (1473 – 1525) : Chanson seconde de Galathée, bergère

  Chanson seconde de Galathée, bergère        Galathée, bergière belle      Cy endroit, Auvergne s’appelle   Arbres feuillus, revêtus de verdure, Quand l'hiver dure on vous voit désolés, Mais maintenant aucun de vous n'endure Nulle laidure, ains vous donne nature Riche peinture et fleurons à tous lez*,                   * de tous côtés Ne vous branlez, ne tremblez, ne croulez, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2022

Emile Verhaeren (1855 – 1916) : Le départ

  Le Départ Traînant leurs pas après leurs pas Le front pesant et le cœur las, S’en vont, le soir, par la grand’ route, Les gens d’ici, buveurs de pluie, Lécheurs de vent, fumeurs de brume.   Les gens d’ici n’ont rien de rien, Rien devant eux Que l’infini de la grand’ route.   Chacun porte au bout d’une gaule, Dans un mouchoir à carreaux bleus, Chacun porte dans un mouchoir, Changeant de main, changeant d’épaule, Chacun porte Le linge usé de son espoir.   Les gens s’en vont, les gens d’ici, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 septembre 2022

Fernand Verhesen (1913 – 2009) : « Ici / la nuit blanchit... »

©Alexis Haulot   Ici la nuit blanchit             aux confins des visages Je parcours mon domaine             au large d’un jour nu La brise salée des plages attise la sève et le buisson Une île             ton épaule             embellie de l’aube La houle a saveur de soif à l’instant du grand... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 août 2022

Geneviève d’Hoop (1945 -) : « il faut parler sous la terre... »

  il faut parler sous la terre dans l’écume nulle ombre ici n’éteint le visage il faut parler comme le vent dans la paille sèche le soleil franchit le verger naissant les fruits effleurent tes hanches j’écoute la vie clandestine au creux des rivières dans les plis de l’argile voici la rive où mugit la mer le retour au lieu nu le visage au blé rouge voici la page blanche de la clairière la grande soif de l’insomnie il faut parler sous la terre dans l’écume   Les yeux à marée haute Editions Saint-Germain-... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 juillet 2022

Jany Cotteron (1944 -) : Là où creuse le vent

  Là où creuse le vent     Là où creuse le vent La pierre est nue Sous le sable sous la mer Sous les vagues du désir La pierre ronde de ses milliers d’années   Là où creuse le vent Dans le nœud des racines anciennes S’ancre la forêt d’écorces rouges   Sous le repli des roches L’eau chante en heures bleues   Là où creuse le vent Où mon regard se perd Le temps se souvient   Dans un rayon de soleil Des poussières d’hommes passent   Le chant des pierres et de l’eau ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 janvier 2022

Henry Bauchau (1913 – 2012) : La Chine intérieure

  La Chine intérieure   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 janvier 2022

Guy Goffette (1947 -) : Du jardin

    Du jardin   1 Ce qui manque sans cesse aux mortels, ce trou dans l’air entre les choses   où le regard s’échappe, s’assombrit où s’attriste, voici qu’il prend soudain   la mesure de sa soif en entendant prononcer à voix basse le mot jardin,   voici que tout s’éclaire désormais comme si la fontaine des larmes   si longtemps muette avait retrouvé sa source et coulait ronde   et paisible sur nos joues.   2 Peut-être, ami, si tu consentais à suivre la leçon de la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 novembre 2021

Jean Lemaire de Belges (1473 – 1525) : « Trop et grief faix que de vieux devenir... »

  Trop et grief* faix** que de vieux devenir        * pénible   ** fardeau D’avoir passé le joli temps d’été, Le riche automne où n’a nul revenir.   Plus ne saurez ainsi qu’aurez été, Dont* pleurerez, et moult** vous pèsera             * d’où   ** beaucoup Voir votre cours par vieillesse arrêté.   Chacun de vous alors s’accusera De ses beaux jours perdus et oubliés, Et ses genoux de pleur... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :