09 avril 2021

Pierre Reverdy (1889 – 1960) : Trois poèmes

Pierre Reverdy par Pablo Picasso   Trois poèmes   1   Un carré de rayon s’abat sur la lumière Ailleurs il fait sombre Et je vois voler mon chapeau Et vos doigts me disent le nombre des oiseaux Qui sont dans la cage d’en face   La fenêtre fait une grimace Le rideau se lève Et celle qui me regarde est belle Derrière il y a de l’eau Une glace Et l’ombre danse à travers les carreaux   Soleil Merveille C’est une danseuse irréelle Sur le bout des arbres du boulevard. Les grelots tintent il... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

08 avril 2021

Rutebeuf (1230 – 1285) : La grièche d’été

La grièche d’été   En rappelant ma grand folie qui n’est ni gente, ni jolie mais est vilaine et vilain celui qui la conte, me plains sept jours en la semaine et par raison. Jamais nul ne fut si perdu ! En hiver toute la saison j’ai tant œuvré et je me suis tant appliqué qu’en oeuvrant n’ai rien recouvré dont je me couvre. C’est fol ouvrier et folle œuvre qui par son travail rien ne gagne : tout tourne à perte et la grièche est si experte qu’« échec » dit « à la découverte » à son... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 avril 2021

Jean Cocteau (1889 – 1963) : Le Requiem : Première période

  Le Requiem   La magnifique et sauvage déraison de la poésie vous réfute, sectateurs de l’utile. C’est justement la  volonté de se délivrer de l’utile qui élève l’homme au- ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2021

Marie-Noël (1883 – 1967) : « Quand il est entré dans mon logis clos... »

Chanson   Quand il est entré dans mon logis clos, J’ourlais un drap lourd près de la fenêtre, L’hiver dans les doigts, l’ombre sur le dos... Sais-je depuis quand j’étais là sans être ?   Et je cousais, je cousais, je cousais... — Mon cœur, qu’est-ce que tu faisais ?   Il m’a demandé des outils à nous. Mes pieds ont couru, si vifs dans la salle, Qu’ils semblaient, — si gais, si légers, si doux, — Deux petits oiseaux caressant la dalle.   De-ci, de-là, j’allais, j’allais,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2021

André Velter (1945 -) : Vieux chaman

Photographie de Renaud Monfourny   Vieux chaman   Il y aurait à naître, à naître avec les mots, trouver l’autre corps de ce corps et du souffle dans les os. Il y aurait à n’être qu’un battement d’aile entre le cœur et les nerfs pour se mettre en bouche le chant de l’écorché. Il y aurait à être cette reprise du silence troué quand le vertige vide l’écho de ses propres murmures : forceps, totem, sexe, plaie ouverte...   Qui est sorti à force ? Qui lève ses interdits ? Qui marque le... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 2021

Eugène Guillevic (1907 – 1997) : Elle

Elle   Elle marche, L’air la porte,   Elle ouvre un espace Rendu plus présent.   *   L’air Est habité de fleuves Qu’on ne voit pas.   Elle est leur océan   * La pesanteur est en elle Juste ce qu’il faut Pour que la terre La retienne   *   Elle craindrait plutôt La lumière trop forte,   Plus forte que celle Que proclame son corps.   *   Elle a de l’arbre Ce que celui-ci Tait de lui-même   *   Porteuse D’assez de douceur Pour... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 mars 2021

Lorand Gaspar (1925 – 2019) : Sidi-Bou-Saïd / Raouad / Linaria

Sidi-Bou-Saïd   Enclos de feuilles – dans les ajours, ciel et mer quelques scintillements.   Ailes et appels, trajectoires hâtives, pourtant précises, indiscutables.   Dans la fontaine de la danse l’écriture sans encre des lois éternelles.   Puis un couple allumé par l’amour s’abat dans l’ombre – le mouvement démembré amas de battements noué, dénoué   Et la longue couture ravie des voix en sourdine chemin en lacis d’une aiguille liquide, de deux, d’une multitude –   trouées... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mars 2021

Yves Bergeret (1948 -) : Les grands veilleurs

  Les grands veilleurs   Rochers Plougrescant Locquémeau   Leur probable origine : on a brisé une chaîne   jeté ses mailles à l’eau                                 quel fabuleux monstre aura pris le large ?   *   Mais peut-être sont-ils débris machineries éparses d’un quelconque vieux théâtre démonté   ou les bris d’un... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 mars 2021

Francis Combes (1953 -) : « Quand vient le jour de l’éclipse solaire... »

  Quand vient le jour de l’éclipse solaire, nous étions tous rassemblés dans la cour, regardant le ciel à travers des morceaux de verre fumé,   Une ombre passa sur le toit de l’école, sur les jardins, sur les maisons et sur la montagne,   Je me souviens de ce que me disait une femme, un autre jour et sous un autre ciel,   « Quand les bombardiers apparurent pour la première fois au-dessus de nos têtes, étincelant dans les nuages, nous fûmes un instant frappés par leur beauté. »   Nous... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 mars 2021

Louis Guillaume (1907 – 1971) : L’arbre des morts

 L’arbre des morts    L’arbre des morts part pour la haute mer ses feuilles sont poissons de métal souple ses fruits bateaux qui ne reviendront pas.   Les gisants d’ombre attachés au rivage : maisons, tombeaux, rochers , débarcadères soufflent dans son branchage un vent de pierre.   Sa chevelure fend le phosphore et les algues les étoiles filantes dérivent dans sa sève parmi tous les feux de la terre.   Il est le grand fleuve de lave le serpent d’or au sein des lames il est l’éclair... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :