08 octobre 2017

Anna-Elisabeth de Noailles (1876 - 1933) : Il fera longtemps clair ce soir

  Il fera longtemps clair ce soir   Il fera longtemps clair ce soir, les jours allongent. La rumeur du jour vif se disperse et s’enfuit, Et les arbres, surpris de ne pas voir la nuit, Demeurent éveillés dans le soir blanc, et songent…   Les marronniers, sur l’air plein d’or et de lourdeur, Répandent leurs parfums et semblent les étendre ; On n’ose pas marcher ni remuer l’air tendre De peur de déranger le sommeil des odeurs.   De lointains roulements arrivent de la ville… La poussière qu’un peu... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 octobre 2017

Michel Houellebecq (1956 -) : « Le jour monte et grandit… »

  Le jour monte et grandit, retombe sur la ville Nous avons traversé la nuit sans délivrance J'entends les autobus et la rumeur subtile Des échanges sociaux. J'accède à la présence.   Aujourd'hui aura lieu. La surface invisible Délimitant dans l'air nos êtres de souffrance Se forme et se durcit à une vitesse terrible ; Le corps, le corps pourtant, est une appartenance.   Nous avons traversé fatigues et désirs Sans retrouver le goût des rêves de l'enfance Il n'y a plus grand-chose au fond de nos sourires, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2017

Jacques Josse (1953 -) : « Dès l’aube, la brume… »

            Dès l’aube, la brume cherche un éclat de vie dans les yeux des ramasseurs de pommes de terre. *      Le braconnier n’ose plus bouger. Il est persuadé que la brume a changé de place à ses collets. *      Des fois la brume s’absente pour une urgence à 2000 mètres au-dessus de nos têtes. On ne la voit plus mais on la devine au travail, tissant sans relâche des coussins doux pour les avions de La Pan Am ou de la Luftansa. * ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 octobre 2017

André-Ferdinand Hérold (1865 - 1940) : « Sur la terre il tombe de la neige… »

  Sur la terre il tombe de la neige, Sur la terre il tombe de l’ombre.   Où sont allées les feuilles sèches ? Même les feuilles sèches sont mortes, Et maintenant de la neige et de l’ombre tombent.   On dirait de mauvais anges qui heurtent Les marteaux rouillés contre les portes, Des anges qui nous tuent de souffrances très lentes.   Et, à l’horizon, les tristes nues, traînantes…   Les maisons sont closes comme des tombes sombres, Et, partout, c’est de la neige et de l’ombre qui tombent. ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2017

Stéphane Mallarmé (1842 – 1898) : L’Azur

  L'azur     De l'éternel Azur la sereine ironie Accable, belle indolemment comme les fleurs, Le poète impuissant qui maudit son génie A travers un désert stérile de Douleurs. Fuyant, les yeux fermés, je le sens qui regarde Avec l'intensité d'un remords atterrant, Mon âme vide. Où fuir ? Et quelle nuit hagarde Jeter, lambeaux, jeter sur ce mépris navrant ?   Brouillards, montez ! versez vos cendres monotones Avec de longs haillons de brume dans les cieux Que noiera le marais livide des automnes, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2017

Jean Lavoué (1955 -) :" S’avancer sans craindre l’obscur..."

    S’avancer sans craindre l’obscur Jusqu’à frôler les premiers pas de l’aube   Descendre au plus noir de la nuit Pour y trouver des germes de lumière   Se défaire de toute connaissance Pour laisser croître en toi le Poème   S’égarer dans l’insu Afin de ne plus jamais se perdre   Veiller sur la nuit du doute Complice des fleuves souverains   Marcher à contre-courant des marées Pour rejoindre la source   Ne pas chercher une pureté plus grande Que ces branches noueuses... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 septembre 2017

Benjamin Péret (1899 – 1959) : Des cris étouffés

    Des cris étouffés   Celui qui du haut de la falaise siffle en ourlet de vague à l’autre qui lui répond      par une branche morte croulant sous le poids des orchidées Celui qui abrite ses yeux sous un nuage de pluie à cinq branches pour mieux      voir s’enfuir une ombre entre les hautes fougères qui répètent dans le vent      un hymne de spores Celui qui d’une oreille en brise écoute dans le dernier reflet du jour une femme ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 septembre 2017

Michel Baglin (1950 - ) : Frères de Terre

  Frères de terre   Je n’ai pas de frères de race, j’ai des frères de condition, des frères de fortune et d’infortune, de même fragilité, de même trouble et pareillement promis à la poussière et pareillement entêtés à servir si possible à quelque chose, à quelqu’un, même d’inconnu, à quelque frère de même portée, de même siècle, ou d’avenir…   Je n’ai pas de frères de race, ni de religion, ni de communauté, pas de frères de couleur, pas de frères de guerre ou de combat, je n’ai que des frères de... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2017

Denise Le Dantec (1939 -) : « O l’adieu… »

    Contenu        O l’adieu sous l’attelage funèbre du ciel, Le dos tordu des nuages        Au Champ Sainte-Anne Les saxos soufflent avec leurs becs de bois        Et nos corps affranchis tombent dans un inconnu de pommiers délabrés de leurs mousses   Revue « Vagabondages, N°36, Février 1982 » Association Paris-poète Librairie Séguier, 1981 Du même auteur : « Nous ne sommes plus rien… »... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 septembre 2017

Alain Le Beuze (1958 -) : Exil

  Exil   Les murs craignent la fringale des ronces     les fenêtres se méfient des caresses de la rouille     le lierre roucoule d’oiseaux     impatient d’étendre sa puissance de convertir l’espace     les toits resserrent leurs tuiles     les chemins se résignent sous les averses de fougères.   Revue « Vagabondages, N°36, Février 1982 » Association Paris-Poète, 1982 Du même auteur : Hauteur du lieu (extraits)... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :