22 octobre 2014

Richard Rognet (1942 - ) : « Tu t’assieds avec moi… »

1 Tu t’assieds avec moi sur un banc de la gare, muets nous regardons les montagnes où le soir glisse et choisit de venir à nous comme une onde légère, nous prononçons en nous, seulement en nous, les mots qu’il faudrait dire et qui nous font vivre, même si nous savons qu’ils creusent encore plus fort l’absence qui prends corps entre nous, tandis que résonne dans la bousculade des ferrailles remuées la voix précise des ouvriers qui chargent bennes et camions, et qui de temps en temps, pour s’amuser, chahutent,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 octobre 2014

Jacques Lovichi (1937 - 2018 ) : La sourde oreille

  La sourde oreille 1. ne pas rêver sa vie ne pas dormir debout comme une sentinelle fautive ne pas prendre surtout les vessies du désir pour les lanternes  de l’amour et rire rire comme égorgé pour faire taire enfin le ressac de ton sang   2.un géranium sur ce balcon il faut en écraser les feuilles pour mieux s’enivrer vers le soir de son parfum d’oubli   3. vient l'ombre et tu es là fontaine de ma chair de tes sept plaies sécoule le plus pur de ton chant jusqu'à tarir l'azur de ses... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 octobre 2014

Henri Meschonnic (1932 – 2009) : « je me rattrape »

  je me rattrape par les yeux à tous les corps car chacun est un soleil je le sais  puisque je vais de lumière en lumière à chaque rencontre et je me fais ainsi de jour en jour mon propre système solaire * et je m’écoute mot par mot de plus en plus bas pour aller de plus en plus loin silence en mettant de plus en plus de silence mot après mot parce que plus il y a de silence dans un mot plus il va loin sous le bruit des langues ces mots-là on les retrouve des années silence après tant qu’on... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 octobre 2014

Jean - Claude Renard (1922 – 2002) : Approche de la mort

Approche de la mort        La parole, aujourd’hui, s’éloigne de mon corps      - me laissant pressentir que bientôt vont s’éteindre les braises et l’été      qui réchauffaient mon sang      et paraître à leur place un étrange silence dont mon âme a pourtant attendu      qu’il me dise, dans l’exil et l’exode,      ce qu’est et que n’est pas, en un même mystère, le dieu auquel je n’ai jamais  ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2014

Frédéric – Jacques Temple (1921 - ) : La prison de Socrate

La prison de Socrate     Dans la cellule où perdure la sage parole, ils se photographient, niais et satisfaits, les vacanciers.     Grains d'ambre pour un komboloï In, "Rencontres avec Frédéric-Jacques Temple" Atelier Léo lagrange, Pau, 2001   Du même auteur : Un long voyage (13/10/2015) Ensérune (15/05/2018) Opelousas (15/05/2019)  Thessalonique (15/05/2020)  
Posté par bernard22 à 16:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
07 octobre 2014

Denise Le Dantec (1939 - ) : « Nous ne sommes plus rien… »

  Nous ne sommes plus rien Quand nous plongeons nos yeux dans nos miroirs Et peignons nos cheveux du côté où nous ne     sommes pas   Enroulée dans le drap des ténèbres   Les Fileuses d’étoupe. Editions Folle avoine, 1985   De la même autrice : « O l’adieu… » (18/09/2017) Mésange (06/09/2018) mémoire des dunes (06/09/2019)    
Posté par bernard22 à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 octobre 2014

Michel Houellebecq (1956 - ) : « Est-il vrai … »

Est-il vrai qu’en un lieu au-delà de la mort  Quelqu’un nous aime et nous attend tels que nous sommes ?  Des vagues d’air glacé se succèdent sur mon corps ;  J’ai besoin d’une clef pour retrouver les hommes.     Est-il vrai que parfois les êtres humains s’entraident  Et qu’on peut être heureux au-delà de treize ans ?  Certaines solitudes me semblent sans remède ;  Je parle de l’amour, je n’y crois plus vraiment.     Quand la nuit se précise au... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 septembre 2014

Alain Jégou (1948 – 2013) : « Sans forfanterie aucune… »

  "J'ai été témoin / j'ai souffert / j'étais là" Walt Whitman        Sans forfanterie aucune, ni usage d’artifices ou de clichés calqués, seulement présents dans le vif de l’action, avec juste notre fatras de peau, de frusques et de sentiments à la con, plus une plume ou un crayon pour croquer les traits de la situation.      Sans la ramener bésef pour paraître plus affranchis ou cadors que nous le sommes en réalité. Être là, morfler et essayer de témoigner. Transmettre le scoop... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 septembre 2014

Victor Segalen (1878 – 1919) : Du bout du sabre

Du bout du sabre      Nous autres, sur nos chevaux, n'entendons rien aux semailles. Mais toute terre labourable au trot, qui se peut courir dans l'herbe,    Nous l'avons courue.    Nous ne daignons point bâtir murailles ni temples, mais toute ville qui se peut brûler avec ses murs et ses temples,    Nous l'avons brûlée.    Nous honorons précieusement nos femmes qui sont toutes d'un très haut rang. Mais les autres qui se peuvent  renverser,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 septembre 2014

Isidore Ducasse, Comte de Lautréamont (1846 – 1870) : « J'ai vu, pendant toute ma vie… »

  Portrait imaginaire de Lautréamont par Félix Vallotton, paru dans Le Livre des masques de Remy de Gourmont (1898)     (…)  J'ai vu, pendant toute ma vie, sans en excepter un seul, les hommes, aux épaules étroites, faire des actes stupides et nombreux, abrutir leurs semblables, et pervertir les âmes par tous les moyens. Ils appellent les motifs de leurs actions: la gloire. En voyant ces spectacles, j'ai voulu rire comme les autres; mais, cela, étrange ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :