18 janvier 2022

René - Guy Cadou (1920 – 1951) : La Haie Longue : 1km

Portrait de René Guy Cadou, par Smoka (7m. sur 7),  Louisfert (Loire-Atlantique)   La Haie Longue : 1 Km   Toi dont la jambe traîne un peu comme une brume (1) D’été et comme si la douleur te tirait Lentement vers la terre ô compagnon que j’ai Choisi pour les yeux, enfin voici que s’allume   Toute ma vie et que je vois l’éternité Pareille à ce pays mouvant où tu t’enfonces Avec ta jambe un peu trop lasse dans l’été Sous les sourcils trop bleus de la nuit qui se froncent   Ils marchent près de... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 janvier 2022

Jean de La Fontaine (1621 – 1695) : Le lion et le rat / La colombe et la fourmi

  Le lion et le rat La colombe et la fourmi   Il faut, autant qu'on peut, obliger tout le monde : On a souvent besoin d'un plus petit que soi. De cette vérité deux Fables feront foi,               Tant la chose en preuves abonde.               Entre les pattes d'un Lion Un Rat sortit de terre assez à l'étourdie. Le Roi des animaux, en cette occasion, Montra ce qu'il était, et lui... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2022

Philippe Soupault (1897 – 1990) : « La nuit est devant moi... »

Photo de Man Ray.Négatif gélatino-argentique sur support souple, vers 1924. Centre Pompidou, Paris   La nuit est devant moi et j’attends encore Un jour et cette heure où je pourrais  ouvrir les yeux où je pourrais te donner ce qui est à toi La nuit noire plus noire que le ciel cette nuit que je ne puis vaincre cette nuit qui est tienne c’est l’attente de l’aube de ton aube Je baisse la tête et j’attends je ne sais plus qu’attendre t’attendre aube mon aube La nuit profonde infinie est en moi et tu es cette... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2022

Zu Shuzhen / 朱淑真 (1135 – 1180) : La pure clarté

  La pure clarté Air : « Lavant les sables du ruisseau »   Dans les ruelles au printemps les tendres pêchers crachent leur éclat vermeil. Premier essai des habits de saison, légers et de soie fine. Dans la douce brise et la brume tiède les hirondelles forment leur nid   Dans les courettes demeurent déroulés et délaissés les stores de bambou marbré, Dans ma chambre, séquestrée derrière la porte rouge fermée d’une longue barre. Atmosphère agaçante, voilà encore la fête de la Pure Clarté ! ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2022

Yves Prié (1959 -) : Passage des amers

  Passage des amers   Le paysage ne fait pas la mélodie mais il donne le ton. André SUARES   Je ne sais rien De la mer et de ses îles   Sont-elles passages Pour un ailleurs que le vent ouvre Au gré des courants       Le paysage hésite entre ombre et lumière. Il y aura toujours un espoir errant sur le monde  – une longue phrase guettant son écoute – le temps passe et épuise notre attente. Mais, ce soir, l’horizon est posé, là, familier, dans le couchant, le vent est... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2022

Jean / Hans Arp (1887 - 1966) : Cuis-moi un tonnerre

  Cuis-moi un tonnerre   Arrose-moi la lune. Brosse-moi les dents de mes échelles. Transporte-moi dans ta valise de chair sur mon toit d’os Cuis-moi un tonnerre. Enferme-moi les tremblements de terre dans une cage et cueille-moi un bouquet d’éclairs. Coupe-toi en deux et mange une de ces moitiés. Ejacule-toi en l’air plus fier que les jets d’eau de Versailles. Brûle-toi roule-toi en boule. Sois une boule au rire archaïque qui roule autour d’une pilule. Tire toutes tes langues aux roses. Donne tes langues aux... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 janvier 2022

Wojciech Marek Darski (1958 -) : Le pêcheur

Octobre 2015. Radio Olsztyn   Le pêcheur   J’ai dit, Ecoute, je connais le Dieu véritable, il habite dans une grande ville pleine de néons, de femmes, et d’autres merveilles. Son sang bat dans les veines des rues sur lesquelles il veille. Il a des horloges dans les yeux. Et son souffle est la musique qui résonne, puissante, dans les salles de concert, parle à ma place, parce que je suis le fils de l’homme. Viens avec moi chercher le royaume ! Mais il n’enleva pas les mains des filets, il leva seulement... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2022

Danielle Collobert (1940 – 1978) : « déraper dans les souvenirs... »

    déraper dans des souvenirs de pluie le long des docks sur les quais – sur la ville - ou sur les terres rases – les dunes – en bordure de mer – des mots bien consistants – là – chargés d’images – lourds comme des bateaux pleins – des mots- clefs – pour ouvrir des paysages – des départs -  et d’autres souvenirs – avec des mots pour les visages – les mains – un corps -  vieilli souvent -  le prochain – bientôt – leurs corps – leurs regards – des mots ouvrants     Dire : I-II  ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 janvier 2022

Henry Bauchau (1913 – 2012) : La Chine intérieure

  La Chine intérieure   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 janvier 2022

Paol Keineg (1944 -) : Boudica (1-20)

  Boudica          Accompagnée de ses filles, Boudicca fit la tournée des tribus montée sur un char. Partout, elle proclamait que les Bretons avaient l’habitude d’aller au combat sous le commandement des femmes. Ce n’était pas la descendante des grands ancêtres, impatiente de venger sa fortune et son royaume perdus, qui venait à eux, mais plutôt une simple femme, qui se battait pour sa liberté perdue, son corps meurtri et pour la virginité profanée de ses filles. La cupidité des... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :