LovichiOK[1]

 

Bégo

ou

Le Sorcier des Merveilles

 

Sur le plus haut de l’être,

je respire une puissance indéfinissable,

comme la puissance qui est dans l’air avant l’orage.

Je ressens l’imminence...

Paul Valéry

 

 

pour Michel Cosem

et

pour Henry de Lumley

 

1. Orant

venez crier

sur les lacs bleus

les roches :

là où gîte la foudre

est le pays des morts

 

2. Couteaux

couteaux brandis

paumes écartelées

cris

vers le roc pelé

demeure de l’orage

 

3. Ici

naît

brusquement

vers la fin des Temps froids

le rite

minéral

dans un jaillissement de sperme

de sang pourpre et d’entrailles

fumantes

 

4.

Ici

l’homme

devient

et

à jamais

demeure

ici se fonde

l’homme

au milieu des éclairs

 

5. Et c’est la mort féconde

et c’est la vie

enfin

que hurlent les poumons

d’un peuple

nu

dressé

implorant          menaçant

vers la plus haute

cime

 

6. Et c’est l’homme

debout

de ses deux bras grandi

qui crache

vers le ciel

le défi de l’abîme

 

7. Le maître calciné

à la crinière d’herbes

mène paître

sans fin

les troupeaux du Soleil

corne à corne

beuglant

 

et les mille sabots roulent

comme un tonnerre

 

8. Arpenteurs chevelus

          qui mesuriez la terre

pâtres du Haut pays

vous

femmes

qui piliez la graine

          dans la coupe

et vous chasseurs

armés de haches de granit

vous vous êtes dressés

face          au mont de colère

et lui avez fait front

          de tout votre vouloir

 

9. Hommes

devenus

hommes

en votre âpre courroux

laissez crouler

le ciel

fulgurante merveille

un déluge de feu

vous fera souverains

 

10. Et le dernier

vivant

sur la dernière roche

tend

ses moignons sanglants

vers le firmament noir

trop lourd

d’avoir lutté

contre les forces sombres

 

11. Au-dessus du charnier

par-delà

les espaces

un busard crie la vie

point fixe

sur le

mont

son œil indifférent

déjà

voit frémir

l’aube

 

12. Orant

venez prier

sur les lacs bleus

les roches 

venez

sanctifier

le pays

des vivants

 

Saorge, La Ciotat, 1979 -1988

 

Le Sorcier des Merveilles

Editions Encres-Vives, 31770 Colomiers, 1989

Du même auteur :

La sourde oreille (17/10/2014)

Ne variatur ou l’avant-dernière lettre d’Ephèse (17/10/2015)

Le combat avec l’ange (17/10/2016)

Mourir dans l’île (17/10/2017)

Mort du sultan des Asphodèles (17/10/2018)

Luberons (16/10/2019)

Jardin (17/10/2020)