30 septembre 2021

Anne-José Lemonnier (1958 -) : Les yeux de l’Aven (1)

  Les yeux de l’Aven (I)   Ce texte s’inspire d’une exposition présentée au Musée des Beaux-Arts de Quimper du 12 juillet au 30 septembre 2003 : « L’aventure de Pont-Aven et Gauguin. (Note de l’éditeur)   Les barrières servaient à se dire bonjour le paysage ordonnait tous ses plans de l’enfance à la mort   Sur les lignes du blé prêtes pour un tableau le mot salut avait un double sens   J’ai pris l’alexandrin au lieu de la faucille Un secret a mûri sous la coiffe du rythme La... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 septembre 2021

Constance de Salm (1767 – 1845) : « Ô femmes, c’est pour vous... »

  Ô femmes, c’est pour vous que j’accorde ma lyre ; Ô femmes, c’est pour vous qu’en mon brûlant délire, D’un usage orgueilleux, bravant les vains efforts, Je laisse enfin ma voix exprimer mes transports. Assez et trop longtemps la honteuse ignorance A jusqu’en vos vieux jours prolongé votre enfance ; Assez et trop longtemps les hommes, égarés, Ont craint de voir en vous des censeurs éclairés ; Les temps sont arrivés, la raison vous appelle : Femmes, réveillez-vous, et soyez dignes d’elle.   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2021

Jean de Meung (1250 – 1305) : La vraie noblesse

  La vraie noblesse Les princes ne méritent pas Qu’un astre annonce leur trépas Plutôt que la mort d’un autre homme : Leur corps ne vaut pas une pomme De plus qu’un corps de charretier, Qu’un corps de clerc ou d’écuyer, Je les fais pareillement nus, Forts ou faibles, gros ou menus, Tous égaux sans exception Par leur humaine condition. Fortune donne le restant, Qui ne saurait durer qu’un temps, Et ses biens à son plaisir donne, Sans faire acception de personne, Et tout reprend et reprendra Sitôt que bon lui... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 septembre 2021

Richard Brautigan (1935 – 1984) : Poème d’amour / Love poem

  Poème d’amour             C’est si bon de se réveiller le matin           tout seul et de ne pas avoir à dire à quelqu’un           que tu l’aimes alors que tu ne l’aimes           plus   Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Niclos Richard, Frédéric Lasaygues in, Richard Brautigan : « Il pleut en amour »  ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2021

Marina Tsvétaïeva / Марина Ивановна Цветаева (1892 - 1941) : « Après une nuit sans sommeil... » / « После бессонной ночи... »

  Après une nuit sans sommeil, le corps faiblit devient doux et autre – il n’est à personne. Dans les veines ralenties des traits font encore mal et on sourit aux gens comme un ange.   Après une nuit sans sommeil, les mains faiblissent, l’indifférence est profonde : ami ? ennemi ? Chaque son fortuit recèle un plein arc-en-ciel, l’odeur de Florence flotte soudain sur le gel.   Les lèvres s’éclaircissent tendrement, l’ombre est plus dorée autour des yeux creusés. C’est la nuit qui a allumé ce... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 septembre 2021

Vlada Urosevic / Влада Урошевиќ (1934 -) : Frissons

  Frissons   Elle se rêve au milieu d’une salle vide, Fenêtres obscurcies par des étoffes noires. Des tubes au néon s’allument tout autour Leur lumière est blanchâtre et trouble.   Elle s’aperçoit qu’elle n’a pas de vêtement. Des papillons de nuit l’effleurent de leurs antennes. Soudain l’étreinte de deux mains de pierre l’emprisonne Des doigts de marbre commencent à la caresser.   Un cri, alors, de ses lèvres jaillit. A cet instant, très loin, regard fixe, muettes, Frissonnent de passions, sans... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 septembre 2021

Carlos Edmundo de Ory (1923 – 2010) : Machine de douleur / Máquina de dolor

  Machine de douleur   Mon être est une machine de douleur qui fonctionne depuis un long temps j’ai un moteur moderne dans mes entrailles que personne ne peut entendre ni voir   Je fais un bruit énorme en me réveillant et tout le jour je rejette une horrible fumée comme un train sans freins sur une voie cachée dans un long tunnel sous la mer   Je purge ma peine d’être humain et mon destin est une locomotive qui n’épuise pas sa charge de charbon   La nuit venue je suis une baleine dans un... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2021

Fadwa Touqâne (1917 – 2003) /فدوى طوقان : Avec les prairies

  Avec les prairies   Voici votre fille, ô prairies. Avez-vous      reconnu le bruit de ses pas ? Elle est revenue vers vous avec le printemps      à la saveur douce, vers vous,      la maison de sa jeunesse. Elle est revenue vers vous !      Pas de compagnon pour elle      sur les chemins, sinon celui      dont elle porte l’image, hier comme demain abreuvée de désirs, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2021

Serge Sautreau (1943 - 2010) : Révélation

© Marie-José Lamothe   Révélation   A l’éblouie. Douceur sans bornes à l’éblouie.   Infinie, infinie félicité de l’infime, du presque rien, à l’éblouie.   Hauteur. Gouffre d’en haut. Sans plafond, sans parois. Velours plein ciel.   Harmonie, tout d’un coup. Communauté souriante, tout d’un coup. Le sel de la terre accède. Le sel de la terre voit le miel. Le sel de la terre ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2021

Joseph-Paul Schneider (1940- 1998) : Tu dis

  Tu dis   Tu dis sable et déjà la mer est à tes pieds   Tu dis forêt et déjà les arbres te tendent les bras   Tu dis colline et déjà le sentier court avec toi vers le sommet   Tu dis nuages et déjà un cumulus t’offre la promesse du voyage   Tu dis poème et déjà les mots volent et dansent           comme étincelles dans ta cheminée   in, Jean Orizet : « Les plus beaux poèmes pour les enfants » Le cherche midi... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :