41CAQKZZ4DL

 

Il neige sur le terrain vague

Le jour s’éclaire à la chandelle

Il neige des nids d’hirondelles

Sur le passage des rois-mages

 

Neige exterminatrice au tournant de l’hiver

Comme un couteau levé à la gorge du ciel

Sourire de méduse et venin d’araignée

Neige pareille à la piqûre de morphine

Pour endormir la mort dans le sang du poète

 

Neige néon glacial des bars du petit jour

Pavane et flamenco pour un ange défunt

Roulement de tambours et roulis de vertèbres

Aujourd’hui les corbeaux s’unissent aux colombes

Dans une étreinte noire au pied de l’échafaud

 

Le suif de la bougie s’écoule avec les songes

Le chant du coq éclaire un Christ à la dérive

Neige gravitation de l’âme autour du corps

Ô neige migratrice à jamais frémissante

Du frisson fugitif des premières violettes

 

Ô neige flamboiement anonyme des gares

Comme une plaie ouverte au flanc du voyageur

Coquelicots d’un soir Lueurs des hôtels borgnes

Ne vous retournez pas transfuges de la nuit

ne vous retournez pas on y perd son visage

 

Il neige sur le mâchefer

Un vieux chagrin de chien errant

La neige est bleue comme la mer

Dans la gamelle du mendiant

 

Ô neige carillon des cathédrales mortes

Pavane et rhapsodie pour un ange déchu

Orgues de Barbarie sirènes de détresse

Le vent souffle à travers les planches du sommeil

Un cheval de nuées piétine le dormeur.

 

Neige fatalité aveugle du désir

Neige des sept douleurs croqueuse de diamants

Chair de miséricorde offerte au vagabond

Ô neige profondeur de la forêt nocturne

Frôlement de gazelle et morsure de loup

 

Neige pareille aux yeux cerné des jeunes filles

Pareille à la fumée de Sodome et Gomorrhe

Virginité amère douleur de chèvrefeuille

Les assassins sont purs en ton lit de cristal

Sous le double baiser de l’aube et des ténèbres

 

Ô neige tutélaire épouse de la nuit

Garde-nous le secret de ton haleine close

le plein jour nous fatigue et nous brise les rêves

Garde-nous la blancheur éperdue de ton marbre

Pour couvrir nos amours en mal de sépulture.

 

 

 

Neige exterminatrice,

Guy Chambelland éditeur, 1967

Du même auteur :

« Pourquoi nous émouvoir... » (28/06/2019)

« Paysage de miséricorde... » (28/06/2020)

Blues (28/06/2022)