220px-Crew_Cut,_Jack_Kerouac,_1943[1]                                                                                               Jack Kerouac, 1943

 

MEXICO CITY BLUES

(51-61ème Chorus)

 

51ème Chorus

 

L’Amérique est un rêve tolérable

Pourvu que vous vous rappeliez que les fourmis

Ont des Amériques et des Russies

Comme les Possédés ont des Amériques

Et de petites Amériques sont possédées

Par des mulots bébés dans les champs embrumés

Et elle est nommée après Americus

Vespucci de l’Italie Ensoleillée,

Et personne ne se secoue comme tu pends

Ta lessive spaghetti

Sur les toits Pasta

Des Oh Bâillement Opium

Espagna Fellah

Milano Olvierto

     Après-midi quand les hommes

     jouent & divaguent & baisent

     Et les femmes font la lessive

     un œil sur l’apprenti-épicier

     et un œil sur le fou

     et un œil

            dans l’univers

                l’arc du ballon

                    Transcendantal

                         de Tathagata

 

52ème Chorus

 

Je suis fou partout

Comme le gus sur la malle qui

          pendant 3 ans

Fit la navette entre Hong Kong & la Chine

 

Les Anglais auraient dû le laisser vivre

          temporairement à Hong Kong ;

          mais ils ne voulaient pas entendre

          parler de lui et puis d’abord

               il n’avait pas d’blé

 

Citoyen de façon ou d’autre

     d’un pays derrière le Rideau de Fer

Ex-Espion de Skid Row 

 

Je suis fou partout

               comme Charlie Chaplin

               dansant dans la turpitude morale

               jouant les Barbe Bleue assassin

               sur canapés lèche-cul en satin

               avec une moustache qui gratte

               si familier aux rêveurs

               du Siècle de Choix

 

Chacun de nous au Cirque Romain

          sacrifices, chacun de nous

Revenu pour se faire payer

          à l’Asile d’Aliénés Amérique

 

53ème Chorus

 

Tout contents nous roulons

Dee de lee dou dou dou

Tout contents tout contents du matin au soir

 

Nous roulons nous roulons

’ dessus l’beau bleu de l’océan

               « Ouais, sans musique la vie

               serait un beau gâchis »

     Ce que nous connaissons de plus primitif

     A l’homme, c’est la musique, les tambours –

     la première chose que nous entendons – tambours,

     fifres, instruments à anches –

     des naturels – violons à cordes de boyaux

     et lyres célestes

     et suivant cette ligne

     quel est donc le nom

     de cet instrument

               la Lyre Eolienne

               près de la Mer

 

L’Orgue ils ont construit également –

Démosthène écoutait près de la mer

               un roc entre les dents

Et se plaignait quand il dépensait

               plus pour du pain que du vin –

S h h h dit la Sainte Mer

 

54ème Chorus

 

Une nuit en 1941 j’étais gosse

Et je me suis enfui de l’uni

Et j’ai pris un bus pour le Sud

Où j’ai attrapé des punaises dans les cheveux

Dans la Nuit-Vague de chaleur

Et sur la longue Avenue

Je ne vis que des nègres

 

Une fois j’suis allé au ciné

A minuit, 1940, Des Souris

Et Des Hommes, ça s’appelait

Les Red Block Boxcars

Passaient (sur l’écran)

- Oui m’sieur

          la vie

                    finalement

                                      se

                                          fatigue

                                                      de

                                                            vivre –

 

Les deux fois j’avais le visage

Sauvage scrutant les lumières

Des Rues où des fantômes se

Hâtaient hors de vue

Vers le Temps Cello Mémorial

 

55ème Chorus

 

Quand j’étais à l’hôpital

J’avais une très grosse infirmière

Qui constamment par-dessus mon épaule

Regardait le livres que je lisais :

« Les Frères Karamazov »

De Fiodor Dostoïevski

               Le Joueur

De la Russie Tsariste, un Saint,

Et aux chapitres

               intitulés « Pro » et « Con »

Elle se marrait, insistant

Que Pro voulait dire Prophylactique

               et con Contraceptif

tout en riant et gesticulant

 

               De cette Sainte infirmière

               j’ai appris les conforts lit-

               mouillé à l’eau chaude

               et la satisfaction sénile

               « Je te ramènerai à la Maison, Kathleen »

               Chantait le vieil homme Cancer blanc

                    dans le coin

               quand les enfants guitaraient

                    au pied de mon lit

               Kolya Krosotkins

                    de mon chemin de fer

 

56ème Chorus

 

Dans un autre hôpital

J’ai failli mourir

En extase

Lorgnant les Toits

Babyloniens du Bronx

Et mon copain

 

Kaiser mourant d’une Leucémie

Pas assez de sang épais,

     J’en avais trop,

Je mourais de tristesse-mourir.

D’autres étaient diabétiques

          comme mon oncle John ;

D’autres avaient des plaies dans l’estomac,

          ulcères, des Soucieux ? –

Des pervers sexuels, j’vous dis.

 

Vieux Fruitier Italien

Avait l’horrible maladie de Banti,

          l’estomac gonflé

          par l’eau non digéré

          provenant de la nourriture

          tout ce qu’il mangeait

          se transformait en eau.

 

57ème Chorus

 

Topettes vertes

Cieux bleus,

Amythol de Sodium,

pour dormir.

 

Une trentaine

Pour se suicider –

Dose mortelle est de 30 à 50

Fois la dose thérapeutique

La dose thérapeutique est une -

Prends en trente pour être sûr –

Ou alors peut-être 40 vaudrait mieux –

Si t’en prends trop

Tu les vomiras –

       Tu dois laisser ton estomac

       Tranquille, si tu les

       avalais sec,

       tu les vomirait aussi –

       tôt, poudre

       mortelle

 

Mieux vaut manger les capsules

Avales-en à peu près 6 à la fois,

Avec de l’eau froide

Jusqu’à ce que tu en aies

ingurgité à peu près 35

Puis couche-toi sur le dos

 

58ème Chorus

 

Tout sur la topette

       tout sur la morphine

       j’ai lu tout là-dessus,

       et c’était, écrit

       « la dose mortelle est 30 fois

       la dose thérapeutique »

 

Une mort très douloureuse, la morphine

       ou l’héroïne ; n’essayez

Jamais de vous tuer à

       l’héroïne ou à la morphine ;

C’est une mort très douloureuse.

 

Le docteur me fit une intraveineuse

Une graine de H – Bon dieu, j’

croyais que tout l’immeuble

me tombait dessus –

j’suis tombé à genoux, éveillé,

des rides sous l’œil

j’avais l’air d’un fou

Après 15 minutes je commence

       à me ressaisir un petit peu, j’

Dis « Jésus, Bill, j’croyais

       qu’ t’étais mort,

Foutu, t’en avais l’air,

       Quand tu te tenais là »

 

59ème Chorus

 

Puis j’arrive toujours à toucher

     mon chèque hebdomadaire le lundi,

J’paye mon loyer, vais chercher mon

     linge, ai toujours assez de

Came pour quelques jours

 

Dois acheter quelques aiguilles

     demain, on dirait

que je m’enfonce des clous

 

     Tout comme si j’me foutais un clou

Merde – (tousse) –

 

Pour la première fois de ma vie

J’ai pincé la peau

Et enfoncé l’aiguille

Et la peau s’est pincée

Et l’aiguille en jaillit tout droit

Et j’ai shooté dedans et dehors

Paumant la moitié de mon shot

Sur l’plancher –

       En ai pris un autre –

       Y a rien qu’un camé aime mieux

       Qu’être assis tranquillement avec un nouveau shot

Sachant qu’y en a plein pour demain

 

60ème Chorus

 

                 Cil

     Elastiques Soixantequinzedollars

     Suis sorti du rêve

Que le temps fit avec l’esprit

De misère et essayai de m’rappeler

                               le membre

                               du bal

                            qui il me sembla

                          était le plus compétent

                        à dévaluer l’avance

                     de ma compagnie

                          gains & pertes, Holmes –

                          Peu importe ce que cela veut dire

 

Ca veut dire qu’on m’a demandé

De recevoir un frère

Qui a péché contre moi

Et j’savais tout le temps

Les Saints étaient pour moi

 

Les Saints sont toujours pour moi,

      sont Toujours,

Chico,

     de p’tits anges,

   J’suis toujours pour eux

   J’ai les yeux d’Avalokitesvara

 

61ème Chorus

 

Et tous mes péchés à moi

Ont été pardonnés quelque part –

Je ne m’en souviens même plus,

Je m’souviens des péchés des autres.

 

Laissez-moi méditer sur mes péchés.

       (Porte-jugement, quelqu’un

       enfonça un javelot

       dans le cœur

       de la Porte-Jugement)

          (avec son œillade-hargne)

 

       et voilà comment nous sommes entrés

 

C’est Du Thé Puissant qu’il vous faut

       fumer, pour y croire

 

Concernant le miel réel

       des membres des femmes

 

Les Archanges ont des yeux réels –

Ils vous regardent de travers

Et vous font retrancher

Le bout du truc impôt

       de vos doutes –

çà a à voir avec les péchés des anges

 

Traduit de l’anglais par Pierre Joris

In, Jack Kerouac : « Mexico city blues”

Christian Bourgois éditeur, 1994

Du même auteur :

162ème chorus /162nd chorus (08/02/2015)

127ème chorus / 127th chorus (27/03/2017)

66ème chorus / 66th chorus (27/03/2018)

67ème chorus / 67th chorus (27/03/2019)

96ème Chorus / 96th Chorus (27/03/2020)

 

MEXICO CITY BLUES

(51-61st Chorus)

 

51st Chorus

 

America is a permissible dream

Providing you remember ants

Have  Americas and Russians

Like the Possessed have Americas

And little Americas are had

By baby mules in misty fields

And it is named after Americus

Vespucci of Sunny Italy,

And nobody cares how you hang

Your spaghetti wash

On the Pasta Rooftops

Of oh Yawn Opium

Fellaheen Espagna

Olvierto Milano

     Afternoon, when men

     gamble & ramble & fuck

     and women watch the wash

    with one eye on the grocer boy

     and one eye on the loon

     and one eye

             in the universe

                is Tathagata’s

                    Transcendental

                        orb of balloon

 

52nd Chorus

 

I’m crazy everywhere

Like the guy sailed on that ferry

       for 3 years

Between Hong Kong & China –

 

The British shoulda given him

       temporary residence in Hon Kong ;

       but they didnt want any part

       of him first place he didnt

            have any money

 

Citizen somehow

     of a country behind the Iron Curtain

     Ex-Spy from Skid Row

 

I’m crazy everywhere

            like Charlie Chaplin

            dancing in moral turpitude

            playing Bluebeard killer

            on satin asskiss couches

            with itchy mustache

            so wel known to dreamers

            of Choice’s Century

 

Every one of us Roman Circus

       sacrifices, every one,

Returned for payment

       In America Madhouse

 

53 rd Chorus

 

Merrily we roll along

Dee de lee dee doo doo doo

Merrily merrily all the day

 

Roll along, roll along,

O’er the deep blues sea

        « Yes, life woulda been

        a mistake without music »

Most primitive thing we know

About man is music, drums –

first thing we hear – drums,

fifes, reed instruments –

naturals – catgut violins

and heavenly lyres

and along that line

what the hell’s the name

of that instrument

     the Aeolian Lyre

     by the Sea

 

The Organ they made too –

Demosthenes listened by the sea

   with a rock in his teeth

And complained when he spent

   more on bread than wine –

S h h h says the Holy Sea

 

54 th Chorus

 

One night in 1941 I was a kid

And ran away from college

And took a bus to the South

Where bedbugs got in my hair

In the Heatwave Night

And all I saw on the long

Avenue were Negroes

 

Once I went to a movie

At midnight, 1940, Mice

And Men the name of it,

The Red Block Boxcars

Rolling by (on the Screen)

    Yessir

               life

                       finally

                                    gets

                                             tired

                                                        of

                                                               living –

 

On both occasions I had wild

Face looking into lights

Of Streets where phantoms

Hastened out of sight

Into Memorial Cello Time

 

55th Chorus

 

When I was in the hospital

I had a big fat nurse

Who kept looking over my shoulder

At the book I was reading,

« The Brothers Karamazov, »

By Gambling man Fyodor

          Dostoevsky

Of Czarist Russia, a Saint,

And in the chapters

          called Pro and Con

She kept giggling & insisting

That Pro meant Prophylactic

          and Con Contraceptive

In all her laughs & gestures.

          Of this Holy Nurse

          I learned bed wet

          comforts of hot water

          and senile satisfaction

          « I’ll Take You Home Again Kathleen »

          Sang the old white cancer man

                 in the corner

          when the children guitared

                 at my footbed

          Kolya Krosotkins

                 of my railroad

 

56th Chorus

 

At another hospital

I almost died

With ectasy

Glancing at the Babylonian

Rooftops of the Bronx,

And at my fellow

 

 

Kaiser was dying of Leukemia,

Not enough thick blood,

     I had too much.

I was dying of die-sadness,

Others had diabetes

          like my Uncle John ;

Others had sores in the stomach,

          ulcers, worriers ? –

Sexfiends I’d say

 

Old Italian Fruiterer

Had Banti’s Awful Disease,

          the bloating of the belly

          by undigested water

          come from food,

          everything he ate

          turned to water.

 

57th Chorus

 

Green goofballs,

Blue Heavens

Sodium amythol,

Sleeping compound.

 

Thirty of em

To commit suicide –

Lethal dose is 30 to 50

Times the therapeutic dose,

The therapeutic dose is une –

Take thity to be safe –

Or else praps forty be better –

If yo take too many

You throw em up –

        You gotta let alone

        You stomach, if you

        threw it right down

        you would throw it up

        then, in lethal powder

        form

 

Better to eat the capsules

Swallow about six at a time,

Take em with cold water,

Till you get about 35 in ya

And then lay down on your back

 

58th Chorus

 

All about goofballs,

          all about morphine

          so I read all about it,

          that’s what it said,

          « Lethal dose is 30 times

          the Therapeutic dose »

 

Very painful death, morphine

          or heroin ; never

Try to kill yourself with

          heroin or morphine ;

It’s a very painful death.

 

Doctor gave me a mainline shot

Of H grain – Jesus I

thought the whole building

was falling on me –

went on my knees, awake,

lines come under my eye

I looked like a madman

In 15 minutes I begin

          to straighten up a little bit

Says « Jesus Bill I thought

          you was dead

A goner, the way you

          looked

When you’re standin there »

 

59th Chorus

 

Then I always manage to get

       my weekly check on Monday,

Pay my rent, get my laundry

       out, always have enough

Junk to last a coupla days

 

Have to buy a couple needles

       tomorrow, feels like

Shovin a nail in me

 

       Just like shovin a nail in me

Goddam – (Cough) –

 

For the first time in my life

I pinched the skin

And pushed the needle in

And the skin pinched together

And the needle stuck right out

And I shot in and out,

Goofed half my whole shot

On the floor –

       Took another one –

       Nothin a junkey likes better

       Than sittin quietly with a new shot

       And knows tomorrow’s plenty more

 

60th Chorus

 

                  Cil

     Rubberbands Seventyfivedollars

     I came out of the dream

That time with mind made

Of misery and tried to remember

                                     the member

                                     of the ball

                                   who it did seem to me

                                was the most proficient

                           at devaluating the advance

                       of my profit & loss

                                   company, Holmes –

                                   Whatever that means

 

It means that I have been asked

To receive a brother

Who sinned against me

And I knew all the time

The Saints were for me.

 

The Saints are still for me,

     are Still,

Chico,

     small angels,

  I am still for them

I got eyes of Avalokitesvara

 

6ist Chorus

 

And all my own sins

Have been forgiven somewhere –

I dont even remember them

I remember the sins of others.

 

Let me meditate on my sins.

       (Judgment Gate, somebody

       stuck a spear

       through the heart

       of the Judgment Gate)

            (with her surl of leer)

 

       and that’s how we got in

 

Powerful Tea you gotta smoke

       to believe that

 

About the actual honey

       of women’s limbs

 

Archangels have true eyes –

They look sideways at you

And make you excise

The end from the tax bit

       Of you doubts –

’ S all about angels’ sins

 

Mexico city blues,

Grove Press, New - York, 1959

Poème précédent en anglais :

Langston Hughes : Le Blues Inconsolable / The Weary Blues (18/03/2021)