51T2w9KvbzL

 

Le mal du temps

 

Tous les soirs

Parce que j’aime et je veux vivre

Tous les soirs

Parce que tant qu’on vit on vit d’espoir

Et que je sais ce que vivre veut dire

Tous les soirs

Ce poids tu temps je le dépose à terre

Comme un qui sait dormir

Comme un qui peut mourir

Mais qui ne veut le faire

 

Préface à l’Amour

Edition des Cahiers du Sud, Marseille, 1953

Du même auteur :

Le veilleur (14/11/2014)

Saison dorée (14/11/2015)

Nuit d’herbe (14/11/2016)

La joie (14/11/2017)

Le plus beau jour (14/11/2018)

Levée en masse (14/11/2019)