3y09560_m[1]Portrait par Maurice Henry

Les quatre éléments

à Rolland de Renéville

 

Si je dis Feu mon corps est entouré de flammes

Je dis Eau l’Océan vient mourir à mes pieds

 

Vaisseau vide immergé dans un cristal solide

Creuse momie aux glaces prises et je dis Air

 

Terre et le naufragé prend racine et s’endort

Sous les feuilles au vent de l’arbre de son corps

 

De sa bouche le songe engendre un rameau d’or

De sa bouche terreuse expirant ses poumons

Retournés vers le ciel tonnante frondaison

 

Moisson rouge au soleil de minuit et de mort

 

Oeuvres complètes, T.2, Poésies

Editions Gallimard, 1977

Du même auteur :

Je n’ai pas peur du vent (08/08/2014)

Sacre et massacre de l’amour (08/08/20/15) 

Le vent d’après / le vent d’avant (08/08/2016)

Chassé – croisé du coma (08/08/2017)

Le fils de l’os parle (08/08/2018

Illusion (08/08/2019)