ihara-saikaku[1]

 

Changement d’habits –

le printemps a disparu

dans la grande malle

 

Traduit du japonais par Roger Munier

In, « Haïkus des quatre saisons »

Editions du Seuil, 2010