Hyakuninisshu_003_1_

 

L’océan du ciel

 

                    Sur l’océan du ciel

Les nuages en vain se dressent

           Et la lune, frêle esquif,

     A travers la forêt d’étoiles

Fait rame, sombre, et disparaît.

 

Traduit du japonais par Michel Revon

in, « Anthologie de la littérature japonaise des origines au XXème siècle »

Editions Delagrave,1910

Du même auteur : Sur la route de Karu (15/09/2016)