03

 

Enferme cet été dans une boîte de paille

dans une tour de sable une étreinte de vent

dans le calice d’un pavot Enferme-le sans forcer

enferme-le pour qu’il puisse de nouveau

apparaître un jour où tu seras seul un jour d’hiver

Apparaître comme un parfum comme un nom oublié

comme un signe salutaire

 

Adaptation du macédonien par Eugène Guillevic et Lucie Albertini

in, « 101 nouveaux poèmes dans le métro »

Le Temps des Cerises, éditeurs, 93 500 Pantin,1999

 

Du même auteur : Dei otiosi (12/09/2014)