13 juillet 2019

Léopold Sédar Senghor (1906 – 2011) : Nuit de Sine

  Nuit de Sine   Femme, pose sur mon front tes mains balsamiques, tes mains douces plus que      fourrure. Là-haut les palmes balancées qui bruissent dans la haute brise nocturne À peine. Pas même la chanson de nourrice. Qu’il nous berce, le silence rythmé. Écoutons son chant, écoutons battre notre sang sombre, écoutons Battre le pouls profond de l’Afrique dans la brume des villages perdus.     Voici que décline la lune lasse vers son lit de mer étale Voici que s’assoupissent... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :