pierre_minet_des_ages_temeraires_tea_9782402356879_0_1_

 

Abandonnés...

 

Abandonnés à la

bienfaisance du sol

Qui achève notre marche,

Mollement écrasés, disjoints...

Nous nous éterniserons...

 

Au-dessus bavarderont d’autres joies

D’autres heures fragiles...

D’autres cœurs, d’autres chairs enfleront

Sous l’amour...

La lumière, les nuits seront toujours palpées par le rêve,

les yeux, le bonheur dureront...

 

Emiettés

Sillonnés par la marche annelée des vers

Nous nous éterniserons...

 

Des âges téméraires

L’Ether Vague, Toulouse, 1989

Du même auteur :

« Mort, je m'égrènerai en toi… » (16/08/2014)

Poèmes (16/08/2015)

Lettre (11/08/2016)