jude_4_web_GF_1_

Dans les matinées

 

Semblables étaient les vaches au temps

de   ronsard   et   pareilles la  brume  et

semblables  entre  les  draps à nu mises

les  chairs  pour  le  plaisir des bouches

et même les feuilles qui tombent comme

les  habits  d’époque  et semblable aussi

(s’ouvre la  parenthèse  pour une grosse

perdrix  rouge  un  fabuleux  reptile   ici

qui   passent   dans  vos  souvenirs  telle

la  mèche  rouge  d’une  caillette un soir

sous  son chapeau à plumes) le passage

des   êtres   verveux   et  pareilles  pluie

semblables  à  tous  les  siècles   d’Asie

neige   et   nuit  des  poètes  eux-mêmes

                           d’oubli

 

In, « La Nouvelle Revue Française, N° 282, Juin 1976 »

Du même auteur :

 « les Vieux… » (19/04/2015)

(Messe blanche.) (19/04/2016)

(Memento mori.)  (19/04/2017)

(Ni vie ni mort) (19/04/2018)