15 avril 2019

Salvatore Quasimodo (1901 – 1968) : Devant le gisant d’Ilaria del Carretto / Davanti al simulacro d’Ilaria Del Carretto

  Devant le gisant d’Ilaria del Carretto   Déjà la lune douce éclaire tes collines ; Au long du Serchio en robes bleues et rouges Se promènent d’un pas léger les jeunes filles, Comme de son temps, ô ma chère ; et Sirius Pâlit, de plus en plus on le voit s’éloigner Et la mouette sur les grèves délaissées S’affole. Les amants s’avancent dans la joie Sous le ciel de septembre et leurs gestes soulignent Des mots que tu connais, paroles chuchotées. Ils n’ont plus de pitié. Mais quelle est donc ta plainte,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :