10 avril 2019

Jacques Réda (1929 -) : Oraison du matin

  Oraison du matin   (Oh manque initial, et retrait dans l'élan comme d'une pelletée de cendres. Mais il y a lieu de se brosser les dents en fredonnant un air, et de nouer adroitement la cravate qui préserve de la solitude et de la mort.)   Jour, me voici comme un jardin ratissé qui s'élève Tiré par les oiseaux. Fais que je prenne l'autobus Avec calme ; que j'allonge un pas sobre sur les trottoirs ; Que j'ourle dans mon coin ma juste part de couverture Et réponde modestement aux questions qu'on me pose,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :