06 février 2019

Friedrich Hölderlin (1770 – 1843) : Fantaisie du soir / Abendphantasie

  Fantaisie du soir   Assis dans l’ombre, devant sa cabane, tranquillement      Le laboureur, le frugal, voit son âtre qui fume.           Dans la paix du village la cloche du soir salue                Le voyageur au loin de sons hospitaliers.   En cette heure sans doute les marins rentrent aussi au port,      Dans des villes lointaines, joyeux et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 février 2019

Heather Dohollau (1925 – 2013) : « Une lumière rose... »

  Une lumière rose derrière les paupières Les oiseaux brisent à petits coups L’œuf de silence Un parfum de chèvrefeuille Nappe les airs. Il y a si peu de temps Pour être matin Entre le sommeil et le soir   Matière de lumière, Editions Folle Avoine, 1985 Du même auteur :  « Matière de lumière les murs… » (20/01/2014)  « Si pour vivre il suffit de toucher la terre… » (20/01/2015) « De mon lit… » (20/01/2016) L’après-midi à Bréhat (20/01/2017) « Descendre à... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2019

Issa Kobayashi / 小林 一茶 : « Un monde de douleurs... »

  Un monde de douleurs et de peine alors même que les cerisiers sont en fleur   Traduit du japonais par Roger Munier In, « Haïkus des quatre saisons » Editions du Seuil, 2010 Du même auteur :  « quiétude… » (04/02/2016) « Première cigale… » (04/02/2017) « Ah ! pouvoir être … » (04/02/2018)
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
03 février 2019

José Gutiérrez (1955 -) : Ulysse

  Ulysse A Antonio Muñoz Molina   Le soir se dépouille de ses pigeons quand les ombres nous assaillent, et la ville occulte ses peurs comme une bête à l’affut qui attend la nuit pour assouvir de vieilles rancoeurs contre ses fils ; Sur les vieux murs, souillés par la pluie, les réclames sombres de la mort sous un ciel de mars sans contrastes. Nous parcourons les rues tel un rite, solitaires et absents, à la recherche du visage qui nous sauvera, nous terrassera.   Traduit de l’espagnol par Claude... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2019

Jacques Rabemanjara (1913 – 2005) : « La mer ! ... »

  La mer ! Elle est la grande sœur dont la voix berce, inlassable, les peines, le sommeil de la Terre et du Ciel . Elle-même la vie en mouvement qui chante la marche d’or du soleil le tournoi des planètes et la noce éternelle du jour et de la nuit. La vie inépuisable qui se propage, une et généreuse, à tous les continents. Elle est le manteau large couleur d’émeraude et d’azur sur l’épaule de la fraternité du monde.   Les Boutriers de l’aurore Présence africaine, 1957 Du même auteur : Lyre à... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :