B9718626068Z

 

L'infini dans les cieux

 

C'est une nuit d'été ; nuit dont les vastes ailes

Font jaillir dans l'azur des milliers d'étincelles ;

Qui, ravivant le ciel comme un miroir terni,

Permet à l'oeil charmé d'en sonder l'infini ;

Nuit où le firmament, dépouillé de nuages,

De ce livre de feu rouvre toutes les pages !

Sur le dernier sommet des monts, d'où le regard

Dans un trouble horizon se répand au hasard,

Je m'assieds en silence, et laisse ma pensée

Flotter comme une mer où la lune est bercée.

 

L'harmonieux Ether, dans ses vagues d'azur,

Enveloppe les monts d'un fluide plus pur ; 

Leurs contours qu'il éteint, leurs cimes qu'il efface,

Semblent nager dans l'air et trembler dans l'espace,

Comme on voit jusqu'au fond d'une mer en repos

L'ombre de son rivage, onduler sous les flots !

Sous ce jour sans rayon, plus serein qu'une aurore,

A l'oeil contemplatif la terre semble éclore ;

Elle déroule au loin ses horizons divers

Où se joua la main qui sculpta l'univers !

Là, semblable à la vague, une colline ondule,

Là, le coteau poursuit le coteau qui recule,

Et le vallon, voilé de verdoyants rideaux,

Se creuse comme un lit pour l'ombre et pour les eaux ;

Ici s'étend la plaine, où, comme sur la grève, 

La vague des épis s'abaisse et se relève ; 

Là, pareil au serpent dont les noeuds sont rompus,

Le fleuve, renouant ses flots interrompus, 

Trace à son cours d'argent des méandres sans nombre,

Se perd sous la colline et reparaît dans l'ombre :

Comme un nuage noir, les profondes forêts 

D'une tâche grisâtre ombragent les guérets, 

Et plus loin, où la plage en croissant se reploie,

Où le regard confus dans les vapeurs se noie,

Un golfe de la mer, d'îles entrecoupé,

Des blancs reflets du ciel par la lune frappé,

Comme un vaste miroir, brisé sur la poussière,

Réfléchit dans l'obscur des fragments de lumière.

......................................................

 

Les Harmonies poétiques et religieuses 

Charles Gosselin, 1830.

Du même auteur :

Le vallon (22/09/2014)

L’Isolement (22/09/2015)  

Le lac (22/09/2016)

L’Automne (25/12/2017)