koitsu_4_1_

 

Comme écartant du pied ce qui fut

sans un regard en arrière

l’année s’en va.

 

Traduit du japonais par Roger Munier

in, « Haikus des quatre saisons »

Editions du Seuil, 2010