31 janvier 2019

Anne Perrier (1922 – 2017) : « Voici ma place... »

  Voici ma place Pour l’éternité Une chaise de paille basse Le silence et l’été Un mur que le ciel a fendu Comme une rue Et mon âme qui s’habitue A dire tu   Le petit pré Editions Payot, Lausanne (Suisse), 1960 Du même auteur :  « Lorsque la mort viendra… » (09/06/2014)  Prière (26/07/2015) : « Ce n’est pas assez… » (10/12/2016) « Suis-je venue… » (01/02/2018)
Posté par bernard22 à 23:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 janvier 2019

Bai Qiu / 白萩 (1937 -) : Mille routes, mille arbres

  Mille routes, mille arbres En souvenir de mes parents disparus     Les routes il y en a mille et mille qui m’appellent les arbres il y en a mille et mille qui m’appellent   mais la route suivie à l’aller est déjà enterrée par les vents de sable l’arbre racine de ma vie est déjà pourrie   dans ce monde chaotique il ne reste que moi   seul   1969   Traduit du chinois par Martine Vallette – Hémery In « Le ciel en fuite. Anthologie de la nouvelle poésie chinoise ». ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 janvier 2019

Thomas Tranströmer (1931 – 2015) : Prison

    Prison   Ils jouent au football soudaine confusion – la balle a fait le mur. * Ils font souvent du bruit pour effrayer le temps jusqu’à ce qu’il trotte plus vite. * Des vies mal épelées – la beauté subsiste sous forme de tatouages. * Quand on reprit le fugitif il avait les poches pleines de chanterelles. * Le fracas des ateliers et les pas lourds du mirador déroutaient la forêt. * Le portail s’ouvre en glissant nous voici dans la cour du pénitencier dans une nouvelle saison. * Les... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 janvier 2019

Benjamin Péret (1899 – 1959) : Se laver les mains

  Se laver les mains   Il a donné sa vaisselle à laver au Gulf-Stream doré ses petits pains avec un rayon de soleil et maintenant il se fait une ceinture avec la queue qu’il a arrachée au diable Tout cela lui vaudra de rencontre la danse de Saint-Guy au pied d’un escalier en colimaçon qui fait la pluie et le beau temps comme un petit oiseau sur le chapeau des braves gens C’est pour cela que je n’ai pas de chapeau c’est pour cela aussi que les poux détestent les miroirs que j’ai fait de mes yeux comme la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2019

Walt Whitman (18919 -1892) : Envoi / Inscriptions

  Envoi   JE CHANTE LE SOI – MËME Je chante la personne simple séparée, le Soi-même, Cependant que j’exprime le mot Démocratique, le mot En-Masse.   La physiologie fait mon chant, pied et cap, Ni la physionomie ni le cerveau à eux seuls ne méritent la Muse, je dis que la      forme complète la mérite bien davantage, Le Féminin autant que le Masculin fait mon chant.   Vie immense en ses passions, son rythme, sa puissance, Trésor d’allégresse, conçu pour la liberté d’agir sous la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2019

Bernard Noël (1930 -) : Lettre verticale / Bram

  Lettre     verticale   bram             arracher la grimace rien et rien et rien art n’est pas travail mais attente   vers le fond vers le sans fond au plus bas ne pouvant pas ne pas   vif errant engouffré dans l’ahan de l’agonie dépris du oui et refait nu   je démens moi explosion calme   pas de savoir métier en débâcle il n’ y a que la blessure et non et le silence   la main additionne lumière et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2019

Aimé Césaire (1913 – 2008) : A l’Afrique

  A l’Afrique A Wilfredo Lam    Paysan frappe le sol de ta daba dans le sol il y a une hâte que la syllabe de l’évènement ne dénoue pas je me souviens de la fameuse peste il n’y avait pas eu d’étoile annoncière mais seulement la terre en un flot sans galet pétrissant d’espace un pain d’herbe et de réclusion frappe paysan frappe le premier jour des oiseaux moururent le second jour les poissons échouèrent le troisième jour les animaux sortirent des bois et faisaient aux villes une grande ceinture... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 janvier 2019

Antonin Artaud (1896 – 1948) : Le navire mystique

  Le navire mystique     Il se sera perdu le navire archaïque Aux mers où baigneront mes rêves éperdus, Et ses immenses mâts se seront confondus Dans les brouillards d'un ciel de Bible et de Cantiques.   Et ce ne sera pas la grecque bucolique Qui doucement jouera parmi les arbres nus ; Et le Navire Saint n'aura jamais vendu La très rare denrée aux pays exotiques.   Il ne sait pas les feux des havres de la terre, Il ne connaît que Dieu, et sans fin, solitaire Il sépare les flots glorieux de... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 janvier 2019

André Schmitz (1929 – 2016) : La maladie

    La maladie   La vaisselle et les voix que l’on entend de la chambre où l’on fait sa maladie ne font plus le même bruit qu’à l’ordinaire. C’est déjà du pays de la mort qu’on en écoute le feulement, venu de loin à ce qu’il semble. On se souvient encore, certes, du dessin qui orne les assiettes et du contour de la parole sur les bouches, mais on ne sait plus très bien à quoi peut encore servir ce savoir de très peu de chose. Et l’on prie le silence et sa musique sourde de gagner du terrain sur les... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 janvier 2019

André Breton (1896 – 1966) : « On me dit que là-bas... »

  On me dit que là-bas les plages sont noires De la lave allée à la mer Et se déroulent au pied d’un immense pic fumant de neige Sous un second soleil de serins sauvages Quel est donc ce pays lointain Qui semble tirer toute sa lumière de ta vie Il tremble bien réel à la pointe de tes cils Doux à la carnation comme un linge immatériel Frais sorti de la malle entr’ouverte des âges Derrière toi Lançant ses derniers feux sombres entre tes jambes Le sol du paradis perdu Glace de ténèbres miroir d’amour Et plus bas vers... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :