1454942380_f318fc97ef26cd5d26492a91773767bb_400_400_73916_6298_1_

 

Pour aller plus avant,

il faut s’enténébrer

d’orphidiennes racines ;

vivre avec la vipère :

 

sagesse de la pierre

où le soleil s’enferme ;

sagesse de la terre,

de la pluie et du vent.

 

Il faut se mélanger

aux crapauds des étangs

qui disent avec leurs flûtes

la glaise originelle,

 

la saveur de la nuit

comme un lait qui se caille

et fait un noir fromage

pour les brebis galeuses.

 

Et c’est un dur ciment

qui maçonne les trous

creusés par la lumière

dans les feuilles, les branches...

 

(Jour et nuit)

 

in, Charles Le Quintrec « Poètes de Bretagne. Anthologie »

Editions de la Table Ronde, 2018

Du même auteur :

Métamorphoses (22/11/2016)

Frontière (22/11/2017)