12 octobre 2018

Wilhelm Karlovitch Küchelbecker / Вильге́льм Ка́рлович Кюхельбе́кер (1797 – 1846) : La lune

  La lune   Lune, toi qui blanchis le fer Des froids barreaux de ma cellule, Astre de neige, calme et clair Qui, loin, là-haut, sans flamme brûles,   Je te salue de ma douleur, Reine nocturne, œuvre divine – La paix me vient de ta blancheur, C’est l’âme que tu m’illumines.   Comment ! serais-je seul ici, Comptant sans fin les pas des gardes ? J’ai des amis qui, eux aussi, Veillent et songent, te regardent.   Peut-être, ils penseront à moi En s’endormant, prieront peut-être ;... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 octobre 2018

Dominique Sampiero (1954 -) : « IJe range tes lettres... »

                  Je range tes lettres comme des papillons ou je ne sais quoi. Comme des pages de lumière vivante qui battent des ailes avant qu’on repousse le tiroir. Je les entends remuer la nuit, le jour. Tu sais à quelle vitesse s’éteignent ces brasiers qui nous font croire plus vivants. Cette sorte d’amour. On a beau tourner la page, c’est encore la blancheur. On entre jamais ici, on effleure.   La fraîche évidence Edition Lettres... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :