592568ee8e71743b8b749d501a85fd1f_0_1_

 

Le néant n’est que moi-même

l’univers n’est que ma tombe

le soleil n’est que la mort

 

mes yeux sont l’aveugle foudre

mon cœur est le ciel

où l’orage éclate

 

en moi-même

au fond d’un abîme

l’immense univers est la mort

 

L’Archangélique

Revue « Messages »,1944