jacques_josse_chez_pascal_rouge_1_

 

Hier soir un homme s’est pendu avec la laisse de son chien. Les brumes de

la vallée n’ont rien dit. Elles regardent encore les deux jambes qui se balancent

au-dessus des marais, des roseaux.

 

*

     L’espèce de fumée blanche qui vaque, les coudes posés sur les mottes de

terre du cimetière n’a aucun lien de parenté avec la brume. Il s’agit,

simplement, de la petite haleine des morts.

 

Revue « Le nouvel Ecriterres, N° 4, Hiver1990/91 »

Revue « Le nouvel Ecriterres, N° 5, Printemps 1991»

29 720, Plonéour-Lanvern, 1991

 

Du même auteur :

« J’ouvre le livre… » (03/10/2016)

« Dès l’aube, la brume… » (03/10/17)