20 décembre 2017

Giacomo Leopardi (1798 – 1837) : L’Infini / L’Infinito

  L’Infini   Toujours me fut chère cette déserte colline Et cette haie qui de toute part Cache l'horizon ultime. Mais immergé à l'infini En si profonde quiétude Je contemple ces espaces Et recrée de surhumains silences Mon choeur chavire au bruissement des feuilles Et le silence, et cette voix qui s'entrelacent Me relient à l'éternel Ey aux saisons révolues Et à ce temps présent, vif en son chant. Ainsi, dans cette immensité S'abîme ma pensée; Et comme il m'est cher ce doux naufrage.   Traduit de... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :