le_poete_jean_lavoue_sera_le_premier_invite_de_la_saison_3514641_327x330p_1_

 

 

S’avancer sans craindre l’obscur

Jusqu’à frôler les premiers pas de l’aube

 

Descendre au plus noir de la nuit

Pour y trouver des germes de lumière

 

Se défaire de toute connaissance

Pour laisser croître en toi le Poème

 

S’égarer dans l’insu

Afin de ne plus jamais se perdre

 

Veiller sur la nuit du doute

Complice des fleuves souverains

 

Marcher à contre-courant des marées

Pour rejoindre la source

 

Ne pas chercher une pureté plus grande

Que ces branches noueuses tendues vers le ciel

 

Ne plus s’en remettre aux mains de la puissance

Afin de sentir frémir en soi les bourgeons de la joie

 

Ne croire aucune de ces choses nécessaires

Ne s’agripper à rien

Pour laisser venir simplement

Avec un cœur d’enfant

Ces fruits de semences oubliées.

 

Ce rien qui nous éclaire

L’enfance des arbres éditeur, 56700 Hennebont, 2017