04 septembre 2017

Erwann Rougé (1954 -) : Puis ce ralenti

    Puis ce ralenti   7 Vois, les jours sont tombés partout, se sont éparpillés autour.   Et toujours, - quelques lignes –   cette peine absurde de dire : - je continuerai –   la fragilité des choses fascine   - plus lointaine-   8 Marche, ne t’inquiète pas   l’air est doux acide sur ton ventre   quand le soleil se renverse est-ce toi ? la robe unique   qui se retire, les yeux humides, ouverts.   9 J’ai vu la vague lécher les... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :