CPF08009171_1_

 

L’offre sans demande

 

Aujourd'hui de nouveau j'ai besoin de verser

Mon âme devant vous en encrier d'écolier

Qui fait sur les tabliers des taches difficiles à aimer.

 

Je surgis à peine des illettrés ;

Du moins malgré les livres je ne suis pas lettré ;

Je ne sais pas être un civilisé.

 

Je ne suis pas «avant», je ne suis pas «pendant», je ne suis pas « après » ;

Je suis nomade et non contemporain ;

Je suis avec vous tous mais en nuée ;

 

Mes miens, si Purs, si Grands, si Vrais,

Je n'écris plus de livre ; les livres sont tous souillés;

Je lance quelques mots dans les vents et les nuées.

 

Ainsi que sont vos cœurs tous mes poèmes sont étouffés;

Poèmes dans les rives d'une rime en « é »

Poèmes d'un homme trépassé.

 

Qu'ils soient la Parole et non des paroles,

La Parole muette qui seule sait parler,

La Parole condamnée qui seule peut sauver,

La Parole niée qui seule peut affirmer.

La Parole qui ne peut jouer aucun rôle.

 

Le Monde d’une Voix

Editions Gallimard, 1968

Du même auteur :

 « Sans parole, je suis toute parole… » (05/06/2014)

Sans Pays (05/06/2015)

l’Illettré (05/06/2016)

Mon pays (05/06/2018)

Instant de pré (05/06/2019)