elleouet_1_

 

Dédicace

 

aux rois oubliés fumées

vapeurs et soufres

aux troupeaux repus

dans la brûlure des champs

à la nuit élastique et sein bleu

boule d’odeurs

au jour dans le verre de la lampe

à ce qui ne parle pas dans

les prairies fauves

à ma vie

au chevalier sans nez sans casque

à son sourire

sous les ardoises du cloître

à la comtesse marie de kerguezec

« endormie dans le seigneur »

aux cloches et aux clochers d’août

à ces voix éparses

à ces silences

à toi.

 

Au pays du sel profond

Editions Bretagne, 1979

Du même auteur :

Pencran (23/12/2014)

Au pays de lointaine mémoire (08/03/2016)

 

« Les taureaux qui beuglent… » (09/03/2018)