30 janvier 2017

Tomas Tranströmer (1931 - ) : Secrets en chemin

  SECRETS EN CHEMIN   I ---------------------------------   CELUI QUI FUT REVEILLE PAR LES CHANTS AU-DESSUS DES TOITS   Matin, pluie de mai. La ville est encore silencieuse comme un chalet de montagne. Les rues le sont aussi.                          Et dans le ciel un moteur d’avion qui gronde en bleu et gris. – ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 janvier 2017

Jean de La Croix / Juan de La Cruz (1542 – 1591) : « Au sein d'une nuit obscure… » / En una noche oscura… »

    Au sein d'une nuit obscure  Brulante d'un amour plein d'angoisse,     Oh! quelle heureuse aventure !        Je sortis sans être vue, Quand tout, chez moi, déjà reposait...            A l'obscur, en sûreté,    Par l'escalier secret, déguisée,    Oh ! quelle heureuse aventure !         A l'obscur et en cachette Quand tout, chez moi, déjà reposait...         Au sein de la nuit bénie, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 02:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2017

Walt Whitman (1819 – 1892) : Chanson de moi - même / Song of myself

 Chanson de moi-même   1 Je me célèbre moi-même, me chante moi-même, Toi tu assumeras tout ce que j'assumerai, Car les atomes qui sont les miens ne t'appartiennent pas moins.   Je flâne, j’invite mon âme à la flânerie, Flânant, m'incline sur une tige d'herbe d'été que j'observe à loisir.   Ma langue, l'ensemble des atomes de mon sang, façonnés par le sol d'ici même,       l'air d'ici même, Ma naissance, ici même, de parents eux-même nés ici, comme les parents de leurs ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2017

Bernard Noël (1930 - ) : « assiégé de quel rire… »

  assiégé de quel rire et galopant vers le bord du vertige                                            avec des pourquoi ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 janvier 2017

Aimé Césaire (1913 – 2008) : Fragments d’un poème

  Fragments d’un poème   Je dis qu'il faut être voyant se faire voyant Rimbaud ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 janvier 2017

Antonin Artaud (1896 – 1948) : Prière

  Prière   Ah donne-nous des crânes de braises Des crânes brûlés aux foudres du ciel Des crânes lucides, des crânes réels Et traversés de ta présence   Fais-nous naître aux cieux du dedans Criblés de gouffres en averses   Et qu'un vertige nous traverse Avec un ongle incandescent   Rassasie-nous nous avons faim De commotions inter-sidérales Ah verse-nous des laves astrales A la place de notre sang   Détache-nous, Divise-nous Avec tes mains de braises coupantes Ouvre-nous ces... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 janvier 2017

Théodore de Banville (1832 -1891) : Penthésilée

  Penthésilée Quand son âme se fut tristement exhalée Par la blessure ouverte, et quand Penthésilée, Une dernière fois se tournant vers les cieux, Eut fermé pour jamais ses yeux audacieux, Des guerriers, soutenant son front pâle et tranquille, L’apportèrent alors sous les tentes d’Achille.      On détacha son casque au panache mouvant Qui tout à l’heure encor frissonnait sous le vent, Et puis on dénoua la cuirasse et l’armure : Et, comme on voit le cœur d’une grenade mûre, La blessure... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 janvier 2017

André Breton (1896 – 1966) : Les écrits s’en vont

  Les écrits s’en vont   Le satin des pages qu'on tourne dans les livres moule une femme si belle Que lorsqu'on ne lit pas on contemple cette femme avec tristesse Sans oser lui parler sans oser lui dire qu'elle est si belle Que ce qu'on va savoir n'a pas de prix Cette femme passe imperceptiblement dans un bruit de fleurs Parfois elle se retourne dans les saisons imprimées Et demande l'heure ou bien encore elle fait mine de regarder des bijoux bien      en face Comme les créatures réelles ne... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 janvier 2017

Tristan Tzara (1896 – 1963) : « il y a un bien beau pays dans sa tête… »

  XIII   il y a un bien beau pays dans sa tête là où la promesse du ciel le touche avec sa main nue est la peau du ciel et écorchée par les grappes de rochers les raides itinéraires des convois de ronces ont limité de l’air les fiévreux profils et dans la citerne de sa mémoire l’essaim des peuplades mûries dans les perfides nivellements désagrège l’écume haletante la raison sans issue son maudit chavirement transit là où finit ta volupté grandit le vide se casse l’éperon des steppes sordides contre la piste des... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2017

Joyce Mansour (1928 – 1986) : « Vous ne connaissez pas… »

  Vous ne connaissez pas mon visage de nuit Mes yeux tels des chevaux fous d’espace Ma bouche bariolée de sang inconnu Ma peau Mes doigts poteaux indicateurs perlés de plaisir Guideront vos cils vers mes oreilles mes omoplates Vers la campagne ouverte de ma chair Les gradins de mes côtes se resserrent à l’idée Que votre voix pourrait remplir ma gorge Que vos yeux pourraient sourire Vous ne connaissez pas la pâleur de mes épaules La nuit Quand les flammes hallucinantes des cauchemars  réclament ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :