Noel_1_

 

assiégé de quel rire

et galopant vers le bord du vertige

 

                                         avec des pourquoi

                                         de fleuve à sec

                                         et qui ne comprend pas

 

quelqu’un descend vers la mer

 

mais l’eau n’est pas l’horizon du désir

ni les piles de sel portant l’arche du seuil

 

trop soif de sens

le sens a été bu

l’avenir est étale

 

d’ailleurs le temps se couche

buée qui descendrait au creux des plates pierres blanches

 

La face de silence

Editions Flammarion, 1967

Du même auteur :

 « Et maintenant que faire avec le rien… » (26/01/2014) 

A vif enfin la nuit (26/01/2015)

« un jour / la bouche est devenue obscure… » (27/01/2016)

Fable (27/01/2018)

Lettre verticale / Bram (27/01/2019)