24 janvier 2017

Théodore de Banville (1832 -1891) : Penthésilée

  Penthésilée   Quand son âme se fut tristement exhalée Par la blessure ouverte, et quand Penthésilée, Une dernière fois se tournant vers les cieux, Eut fermé pour jamais ses yeux audacieux, Des guerriers, soutenant son front pâle et tranquille, L’apportèrent alors sous les tentes d’Achille.      On détacha son casque au panache mouvant Qui tout à l’heure encor frissonnait sous le vent, Et puis on dénoua la cuirasse et l’armure : Et, comme on voit le cœur d’une grenade mûre, La... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :