20 décembre 2016

Giacomo Leopardi (1798 – 1837) : Le soir du jour de fête / La sera del dì di festa

  Le soir du jour de fête   Tendre et claire est la nuit, sans un souffle, Et calme sur les toits, au milieu des vergers, La lune s’est posée, qui révèle au lointain Les montagnes sereines. Ô mon amour, Déjà se taisent les chemins, et rare Transparaît aux volets la lampe nocturne : Tu dors, toi que reçut le facile sommeil, Dans tes chambres calmes, et ne t’étreint Nul souci ; tu ne sais, tu ne penses Quelle plaie en mon cœur tu m’ouvris. Tu dors : moi, le ciel qui me semble Si doux, je m’avance... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :