d0702085ed_1_

 

Thalassa

 

Couché sur le divan au fond de la cabine

(Bercé comme une poupée aux bras d'une fillette folle

Par le tangage et le roulis — gros temps),

J'ai sur l'âme un cercle lumineux : le hublot,

Comme une vitrine de boutique où l'on vendrait la mer;


Et, à demi sommeillant, je rêve

De construire, dans une forme inusitée encore, un poème

A la gloire de la mer.

 

O Homère! O Virgile!

O CorpusPoeticum Boréale! C'est dans vos pages

Qu'il faut chercher les vérités éternelles

De la mer, et ces mythes qui expriment un aspect du temps,

Et les féeries de la mer, et l'histoire des vagues,

Et le printemps marin, et l'automne marin,

Et l'accalmie qui fait une route plate et verte

Au char de Neptune et aux cortèges des Néréides.

 

J'ai sur l'âme un cercle lumineux qui voyage

De haut en bas, tantôt empli du bleu-gris moucheté de blanc

Du paysage méditerranéen, avec un coin de ciel

Pâle, tantôt

C'est le ciel qui descend remplir le cercle, tantôt

Je plonge dans une lumière glauque et froide,

Tourbillonnante, et tantôt, d'un seul coup,

Le hublot aveuglé de bave bondit s'éblouir en plein ciel blanc.

Passe, sur cette ligne d'horizon toujours mouvante,

Grand comme un jouet, un vapeur roumain, peint en blanc ;

Il roule comme sur un chemin crevé de fondrières, etl'hélice

Sort parfois de la mer et bat l'air plein d'écume.

Ils saluent, du drapeau d'arrière, à mi-mât,

Bleu — jaune — rouge.

 

Bruits du navire : voix dans un corridor,

Craquements des boiseries, grincements des lampes oscillantes,

Rythme des machines, leur odeur fade par bouffées,

Cris mangés de vent, qui brouillent la musique

D'une mandoline égrenant : «Sobre las olas del mar... »

Et le bruit coutumier qui finit par être silence.

 

Oh ! sur le pont, là-haut, le vent long et féroce, le vent pirate

Sifflant dans les cordages, et faisant claquer comme un fouet

Le drapeau de bandes et d'étoiles aux trois couleurs

 

A.O Barnabotth. Ses oeuvres complètes, 

Editions de la Nouvelle Revue Française, 1913

 

 

Du même auteur :

Carpe diem… (30/07/2015)

Prologue (22/10/2017)