lovichi_1_

Le combat avec l'ange

Pourquoi demandes-tu mon nom?

Genèse, ch.32, verset 29.

 

à Jean Joubert

 

1 . Matière

car tu n'es

rien d'autre que matière

point

ne l'emporteras

sur l'immuable

moi

 

2. Nuit obscure du sang

nuit

de tous les prodiges

ô nuit de silence

et

de

mort

 

il sera          là

debout

pour combattre l'informe

 

3. Car tu n’es pas

l’esprit

tu es matière brute

à laquelle appartient ce corps

périssable et

fourbu

mais à jamais

rebelle

 

4. Nuit terrible

de doute

et de l'enfantement

ô sombre nuit des origines

 

il sera là

dressé

sur ses deux pattes d'homme

 

5. Tu

ne passeras point

car

il te combattra

jusqu'à la joie de l'aube

 

et toutes ses douleurs

sa hanche déboîtée

ses muscles distendus

ses os

qui s'entrechoquent

seront gages de sa

victoire

 

6. Vainqueur depuis la nuit

des temps

par ta volonté même

ô

toi

matière

car il est toi

aussi

en cette nuit étrange

 

7. nuit de sang lourd et d'incendie

nuit

blanche

noire nuit

en lui divine

et

misérable

sans commencement

et sans fin

 

8. Il se battra

avec

sa faiblesse native

il se

battra

avec ses deux mains impuissantes

il sebattra

avec sa cervelle embrumée

il

se

battra

 

9. matière qui es lui

et sur quoi

cependant

s'arc-boute sa faiblesse

tu ne peux

rien

contre lui

ni pour

lui

 

10. Ô nuit

de ta défaite

et de ta réconciliation

finale

nuit de tous les dangers

 

le gouffre est là

qui guette

et qui rugit la mort

nuit

affamée

nuit sainte

au bord du pécipice

 

voici

 

11. Voici déjà les coqs de l'aube

voici que blanchit l'horizon

 

il est toujours

debout

dans la splendeur des feuilles

 

debout

debout

debout

dans la rémission

du

matin.

 

 

Derrière c’est toujours la mort

Editions Autres temps, 1991

Du même auteur :

La sourde oreille (17/10/2014)

Ne variatur ou l’avant-dernière lettre d’Ephèse (17/10/2015)

Mourir dans l’île (17/10/2017)

 

Mort du sultan des Asphodèles (17/10/2018)