15 juillet 2016

Walid Khaznadar وليد خازندار/ ( - 1950) : Absence

    Sa chambre est vide : Un siège de cuir noir à droite Un siège de cuir noir à gauche Un tricot vert et noir, fatigué, éperdu d’amour, Posé sur le rebord en marbre de la fenêtre   Rien : sa chambre vide. Pas de vent, pas le moindre bruit Les violettes se réfugient dans le mur Et derrière la vitre les nuages S’enfoncent dans l’azur impénétrable.   Soudain … Un bruit étouffé et doux dans le corridor Soudain… Son absence ardente et profonde Emplit la chambre.   Traduit de l’arabe... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :