19 juin 2016

Tahar Ben Jelloun : (1944 - ) : « Que de cendres dans mon crâne… »

  Que de cendres dans mon crâne qui croit encore le rêve possible que de sang sous cette terre grise que d’oliviers qui meurent à l’aube figée que de poèmes muselés dans la mort blanche Laissez-moi me rouler dans les sables pour perdre la mémoire pour ne plus parler des hommes pour ne plus fuir la mort   Les « frères » les fossoyeurs, les larmes aux yeux, massacrent      les camarades on nettoie la capitale et on se lave le sexe on préside la prière et on oublie   Après... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :