15 octobre 2015

André Gaillard (1898 -1929) : Si rien n‘est vain

  Si rien n’est vain   Et la neige immortelle envahit les saisons Plus haut que le bonheur, plus haut que le silence,  autour des      monts courbés sur le ciel insensible comme un corps sans      amour penché sur sa splendeur interdite et perdue, elle      s’enroule et se déroule à l’infini. Les prisonniers ont faim. La nuit est là, fragile et toute trouée d’échos. On aiguise une lame, une corde se brise, le cristal résonne, un ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 10:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :