26 septembre 2015

Ossip Emilievitch Mandelstam / О́сип Эми́льевич Мандельшта́м (1891 – 1938) : « Homère, l’insomnie… » /Бессоница, Гомер, тугие па

  Homère, l’insomnie. Et les voiles tendues. J’ai lu jusqu’au milieu le Catalogue des vaisseaux. Cette longue couvée, ce long envol de grues Sauvages qui jadis franchit le ciel de Grèce.   Grues s’enfonçant en coin vers d’étranges confins, (L’écume divine ceint la tête des rois) Vers quels ports voguez - vous ? O guerriers achéens, Vous seriez- vous, sans Hélène, souciés de Troie ?   Tout est mû par l’amour – Homère et l’océan. Qui donc puis – je écouter ? Car Homère se tait. La mer est... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 08:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :