nellysachs5[1]

 

Ici dans le sel

 

Ici

où dans le sel j’ai fait naufrage

Ici au bord de la mer

dont les nourrissons bleus

comblés de lune

s’allaitent aux âmes

Ici dans le sable

qui dansa dans le Zodiaque

et de nouveau gît

mélangé en un chiffre

à ce qui est encore à naître

 

Le dos tourné tu apparais

encerclé par le vide obscur,

panier dans l’attente des fruits

qui le rempliront

et sur les voies métalliques des constellations

prendront leur course

ou bien

seront embarqués

dans le vent-coulis de l’amour

 

Je tends mon souffle

et je me détache

afin d’habiter de nouveau un chardon

qui jamais ne deviendra fleur.

 

Traduit de l’allemand par Richard Lionel

1n, Nelly Sachs : « Brasier d’énigmes et autres poèmes »

Editions Denoël / Les Lettres Nouvelles, 1967

 

Du même auteur :

« Des langues de mer salées… » (16/09/2016)

« Rêve surcroît du dormeur… / « Traum der den Schlafenden… » (16/09/2017)

« Vous mes morts... » / « Ihr meine Toten... » (16/09/2018)