x240-EGp[1]

 

Hors -  saison

 

Cet hiver-là

   rien ne semblait avoir changé.

 

Langue intermittente

   le soleil tapait encore

      en son écuelle

         un restant de jour.

 

A l’abandon des villages

   au creux des épaules

      de leurs peupliers.

 

Découpures du journal

   de leur ombre

      des villages collaient aux vitres

         leur dedans débile.    

 

Quelque chose clochait dans l’air

   l’ultra-violet des abeilles

      ce grésil ininterrompu

         malgré la cire du temps

            dans nos oreilles.

 

Tombait une heure sans écho

   dans une autre

      l’éponge du fonds des pierres

         absorbait toute réponse.

 

Les perdrix blanches fondaient

   avec le bleu de la neige

      fard qui fuit cerne de terre

         fil d’un œil

            sans fin dévidé.

 

Le ciel pelait à notre insu

   nous recouvrait de ses squames

      aphasiques les résineux

         saignés de mémoire

            repliaient leurs veines.

 

Les feuilles devenaient vitreuses

   cassaient dans le gel des rêves.

 

Et l’on s’éveillait peu à peu

   les yeux englués de bitume

      toute chose muée en braille

         chienne errante chaque bouche

            dans le charnier des paroles.

 

Plus un corps de femme

   qui ne soit cloque d’écume

      d’un hiver déjà sans remède

         en l’étang pestilenciel

 

de son ventre

   plus un enfant qui ne crève

      à bulles noires.

 

D’une secousse d’avenir

   sourd un visage

      mongolien.

 

Un mur de pluie

   masque un mur de plaies

      qui coupe la route au printemps.

 

Délogiques, Editions Belfond, 1981

Du même auteur :

Mère (12/08/2014)

Je dois réponse à tout (12/09/2016)

Mais si… (12/09/2017)

Aimer     Mourir (12/09/2018)

Dialogue à Jérusalem (12/09/2019) 

Se délester (10/09/2020)