09 septembre 2015

Jules Laforgue (1860 – 1887) : Rosace en vitrail

  Rosace en vitrail    Vraiment! tout ce qu'un Cœur, trop solitaire, amasse  De remords de la vie et d'adoration,  Flambe, brûle, pourrit, saigne en cette rosace  Et ruisselle à jamais de consolation.    Oh! plus que dans les fleurs de fard de Baudelaire,  Plus que dans les refrains d'automne de Chopin,  Plus qu'en un Rembrandt roux qu'un rayon jaune éclaire,  Seuls aussi bons aux spleens sont les couchants de juin.    Vaste rosace d'or, d'azur et de... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :